www.archive-fr-2014.com » FR » G » GRIF

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 54 . Archive date: 2014-10.

  • Title: GRIF | Grille de calcul régionale en Ile de France
    Descriptive info: .. GRIF.. Grille de calcul régionale en Ile de France.. Skip to content.. Le projet GRIF.. Contexte.. Organisation.. Laboratoires et partenaires.. Objectifs scientifiques.. Objectifs techniques.. Historique.. Financement.. Activité.. Etat des ressources.. Etat du réseau.. Infrastructure.. site de l APC.. site de l IPNO et du LAL.. site de l IRFU.. site du LLR.. site du LPNHE.. Opération.. Technologies.. Disk Pool Manager (DPM).. Quattor.. Statistiques.. Accounting 2013.. Accounting 2012.. Accounting 2011.. Accounting 2010.. Accounting 2009.. Accounting 2008.. Accounting 2007.. Accounting 2006.. Accounting 2005.. Recherche.. Projets impliqués.. Laboratoires utilisateurs.. Publications.. Espace utilisateur.. Comment démarrer ?.. Documentation.. Formation.. Infos spécifiques à des VOs.. Utilisation des VO locales.. Utilisation par ALICE.. Utilisation par ATLAS.. Utilisation par CMS.. Utilisation par LHCb.. Les nouvelles.. Support.. Contact.. Posted on.. December 8, 2011.. by.. grif.. Le projet de «  ...   des grilles de calcul.. Le but du projet est :.. d être un centre de calcul et de stockage majeur, appelé Tier 2 et Tier 3, pour les expériences auprès du LHC ( Large Hadron Collider ) au CERN, dans le cadre du projet WLCG ( World Lhc Computing Grid );.. de répondre aux besoins de calcul et de stockage des autres expériences des laboratoires impliqués tout en préservant une partie des ressources pour un cadre pluridisciplinaire dans le cadre de la grille EGI ( European Grid Infrastructure );.. Vue de la région Ile de France et localisation des laboratoires membres.. Posted in.. Uncategorized.. |.. 1 Comment.. Search for:.. Archives.. December 2011.. Meta.. Log in.. Entries.. RSS.. Comments.. WordPress.. org.. 2014 -.. Proudly powered by WordPress.. 2010 Weaver by WPWeaver.. info..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: Contexte | GRIF
    Descriptive info: La grille de calcul est devenue en quelques années un outil indispensable à la communauté scientifique dans de nombreuses disciplines allant de la physique des hautes énergies aux sciences humaines, en passant par les sciences de la vie et de la planète.. La grille est un moyen de partager de manière sécurisée les capacités de calcul et de stockage, sur de nombreux sites distribués dans le monde, à travers l internet, grâce à des réseaux à très grande vitesse.. Elle a été initialement développée dès 1999 pour permettre l analyse des données produites par le grand collisionneur de protons (.. LHC.. ) du.. CERN.. , le laboratoire européen de physique des particules, situé à la frontière franco-suisse près de Genève.. Son développement s est effecuté en grande partie grâce à des  ...   propre projet pour le calcul pour les expériences auprès du LHC.. Ce projet.. WLCG.. (World Lhc Computing Grid) utilise l intergiciel développé pour les projets européens, et représente la plus grande partie de l infrastructure de la grille.. En 2010 une organisation permanente a été créée pour maintenir l opération et le développement de la grille au niveau européen avec le projet.. EGI.. ( European Grid Infrastructure ).. Les Initiatives de Grille Nationales (NGI) sont des organisations mises au point au niveau national, en charges du suivi de ces grilles, en relation avec l EGI.. En France, cette NGI est le Groupement d’Intérêt Scientifique.. France Grilles.. La grille de production française est labélisée.. Très Grande Infrastructure de Recherche.. par le Ministère de la Recherche (cf.. ce lien.. ).. Comments are closed..

    Original link path: /le-projet-grif/contexte/
    Open archive

  • Title: Organisation | GRIF
    Descriptive info: Le pilotage scientifique et technique du projet GRIF est assurée par deux comités :.. le comité scientifique, composé d un représentant pour chaque laboratoire membre et du responsable du groupe technique :.. Jean-Pierre Meyer.. pour l IRFU et responsable scientifique de GRIF.. Michel Jouvin.. du LAL et responsable technique de GRIF.. Andréa Sartirana.. du LLR et responsable technique adjoint de GRIF.. Volker Beckmann.. pour l APC.. Christophe Suire.. pour l IPNO.. Luc Poggioli.. pour le LAL.. Philippe Busson.. pour le LLR.. Frédéric Derue.. pour le LPNHE.. le comité technique, composé de l ensemble du personnel en charge de la gestion technique du projet.. Son responsable est.. du LAL.. Les équipes de chaque laboratoire se rencontrent périodiquement pour faire le bilan des actions en cours et planifier les actions à venir.. Elles ont chacune leur responsable technique.. Des déplacements ponctuels se produisent également dans le cadre de l’entraide et de formation interne sur certains aspects techniques..  ...   mais constituent une seule équipe solidaire et structurée par le comité de pilotage technique.. Les représentants scientifiques de chaque laboratoire se réunissent au moins une fois par trimestre pour évoquer les aspects financiers et de fonctionnement du projet.. Ils désignent un responsable de projet pour une durée d’un an renouvelable, dont le rôle sera la représentation du projet au niveau WLCG et EGI.. Les représentants scientifiques auront à charge de veiller à l’esprit d’ouverture du projet.. Ils doivent aussi s’assurer que les ressources sont allouées conformément à l’origine des financements et aux choix fait par les laboratoires concernant les différents groupes d’utilisateurs.. Les laboratoires ont en charge de déployer les ressources acquises et de fournir les infrastructures et les installations indispensables au fonctionnement du matériel tel que les réseaux, l’alimentation électrique, la climatisation Les frais de fonctionnement et le financement de l’augmentation de la capacité d’accueil des salles machines sont à la charge des laboratoires..

    Original link path: /le-projet-grif/organisation/
    Open archive
  •  

  • Title: Laboratoires et partenaires | GRIF
    Descriptive info: Six laboratoires du.. CEA/IRFU.. et.. CNRS/IN2P3.. sont membres de GRIF:.. le Laboratoire AstroParticule et Cosmologie de Paris (.. APC.. );.. l Institut de Physique Nucléaire d Orsay (.. IPNO.. le CEA/DSM/IRFU de Saclay (.. IRFU.. le Laboratoire de l Accélérateur Linéaire d Orsay (.. LAL.. le Laboratoire Leprince Ringuet de Palaiseau (.. LLR.. le Laboratoire de  ...   dédié au.. projet GRIF-UPMC.. Les tutelles de ces laboratoires sont :.. le.. CEA.. et son institut l.. ;.. CNRS.. IN2P3.. l.. Ecole Polytechnique.. Université Paris-Diderot.. Université Paris-Sud.. UPMC.. Les partenaires du projet en France sont :.. le Groupement d Intérêt Scientifique.. le projet.. LCG France.. l Institut des Systèmes Complexes Paris Ile de France (.. ISC-PIF..

    Original link path: /le-projet-grif/laboratoires-et-partenaires/
    Open archive

  • Title: Objectifs scientifiques | GRIF
    Descriptive info: GRIF a l ambition de mettre à la disposition des physiciens des hautes énergies, en particulier ceux travaillant sur les expériences auprès du.. , l outil indispensable à leurs travaux d analyse et de simulation (centre.. Tier-2.. ) tout en préservant leurs besoins locaux (centre Tier-3).. Il a aussi pour but de permettre l accès à ses ressources à d autres collaborations de physique des hautes énergies auxquelles participent les laboratoires impliqués mais aussi, dans un cadre pluri-disciplinaire d assurer la participation des laboratoires au projet.. en s ouvrant à d autres communautés.. Son dimensionnement est actuellement dominé par les besoins des expériences LHC.. Les besoins de ces expériences en termes de Tier 2 pour l année 2014, tiré des.. modèles de calcul des expériences.. sont résumés dans la table suivante :.. Calcul (HEP-SPEC06).. Disque (TB).. ALICE.. 190000.. 12800.. ATLAS..  ...   stockage pour la collaboration LHCb dans le cadre de la mise en place de ses.. T2D.. La répartition des ressources dans GRIF par expérience est de 45% des ressources affectées à ATLAS, 28% à CMS, 17% pour ALICE et 5% pour LHCb.. Typiquement GRIF vise à répondre à environ 3,5% des besoins de chaque expérience en terme de Tier 2.. La taille des ressources Tier 2 à atteindre en 2014 pour chaque expérience est montrée dans le tableau suivant.. Expérience.. Calcul (HEP-SPEC06).. Disque (To).. 7087.. 477.. 13260.. 1666.. 11778.. 875.. 4437.. 0.. Besoins du projet GRIF LHC Tier2 en 2014.. En plus de ces ressources chaque site cherchera à installer des ressources de type Tier 3 (qui ne sont pas pledgées ) avec une taille conséquente.. Le projet GRIF est aussi amené à aggrandir ses ressources avec des projets hors LHC..

    Original link path: /le-projet-grif/objectifs-scientifiques/
    Open archive

  • Title: Objectifs techniques | GRIF
    Descriptive info: Le développement du projet Grif peut être divisé en trois grandes phases.. La première phase s est déroulée de 2005 à la fin 2006 et a permis la réalisation d un démonstrateur de taille réduite.. La phase deux se déroule depuis et devrait finir fin 2014..  ...   mise à niveau pour les besoins du démarrage du LHC et l exploitation des ressources pour la phase de basse luminosité et basse énergie.. Une troisième phase commencera en 2015 avec l exploitation des ressources durant la phase de haute luminosité et haute énergie du LHC..

    Original link path: /le-projet-grif/objectifs-techniques/
    Open archive

  • Title: Historique | GRIF
    Descriptive info: Le projet GRIF est né à la fin 2004 d une initiative du Laboratoire de l’Accélérateur Linéaire (.. ) d Orsay et du DAPNIA (aujourd hui.. CEA/DSM.. de Saclay qui étaient impliqués dans le projet.. EGEE2.. et les quatre expériences auprès du.. Au printemps 2005 une réunion s est déroulée entre les différents laboratoires de physique des hautes énergies de la région parisienne sur la possibilité de mettre au point un centre de type Tier 2.. Le Laboratoire de Physique Nucléaire et de Hautes Energies (.. ) de Paris a rejoint le DAPNIA et le LAL pour une phase de R D pour construire un démonstrateur de noeud distribué de la grille.. En septembre 2005, deux nouveaux partenaires, l’Institut de Physique Nucléaire (.. IPN.. ) d Orsay et le Laboratoire Leprince Ringuet (.. ) de l Ecole Polytechnique ont rejoint le projet..  ...   2006 : GRIF participe aux tests de transferts des données ATLAS (transfert entre le T1 de Lyon et les T2 francais).. septembre 2006 : Plus de 250 CPUs en productions.. mars 2010 : début de la prise de donnéees du LHC à une énergie dans le centre de masse de 7 TeV.. mai-juin 2010 : déménagement du LPNHE dans ses nouveaux locaux de l UPMC et installation du noeud local dans ses salles machines.. février 2012 : début de la prise de donnéees du LHC à une énergie dans le centre de masse de 8 TeV.. 19 décembre 2012 : fin de la prise de données du premier run du LHC.. septembre 2013 : livraison de la nouvelle salle machine à Orsay (LAL et IPN).. décembre 2013 : GRIF s engage pour devenir un T2D (accueillant des données) pour l expérience LHCb..

    Original link path: /le-projet-grif/historique/
    Open archive

  • Title: Financement | GRIF
    Descriptive info: Le projet GRIF a débuté en 2005.. De nombreuses demandes ont été effectuées auprès de différents organismes.. Une partie de ce financement est alloué aux infrastructures c’est à dire la mise au point d’une salle machine.. Les sources de financement sont considérées comme étant « propres », c est-à-dire uniquement pour un laboratoire considéré, ou en commun lorsqu’elles proviennent de demandes communes aux différents laboratoires.. Une partie de ces ressources est aussi utilisée par chaque groupe pour ses besoins de mission ou de personnel (contrat CDD).. Financements obtenus en commun.. contribue depuis 2009 à la pérennisation des centres existants en donnant une dotation à l ensemble de la fédération GRIF, celle-ci étant répartie au prorata du matériel LCG déjà installé..  ...   a été obtenu en 2007 et 2008 auprès du GIS Physique des deux Infinis.. Le Laboratoire d Excellence.. P2IO.. a financé.. L Institut des Grilles et la NGI France Grilles.. Financements obtenus individuellement.. Pour le LLR,.. Pour le LPNHE le document.. suivant.. donne le plan de financement du projet GRIF-UPMC.. La principale source de financement provient de l.. , soit à travers des fonds du Ministère de l Enseignement, de la Recherche et des Technologies (MERT) dans le cadre de la réorganisation de son pôle de physique (dits crédits « Jouvence »), soit dans le cadre de la création de Platerformes (anciennement « Plan Pluri-Formation »).. D autres sources sont provenues du laboratoire lui-même ou de groupes de physique (ATLAS, simBioPhys)..

    Original link path: /le-projet-grif/financement/
    Open archive

  • Title: Activité | GRIF
    Descriptive info: Vous trouverez différentes pages donnant accès à des informations sur GRIF :.. Etat des infrastructures.. Type de technologies (matériel et logiciel) utilisés.. Statistiques d utilisation de GRIF..

    Original link path: /activite/
    Open archive

  • Title: Etat des ressources | GRIF
    Descriptive info: Le site GRIF dispose à l heure actuelle des ressources suivantes (cf page.. suivante.. celle-ci.. ) :.. 9 élements de calcul (CE) et 7 éléments de stockage (SE) répartis sur six sites.. de nombreux autres services pour la grille comme SRM, BDII, WMS, LFC, VOMS, MyProxy.. 8738 coeurs de calcul équivalant à une puissance de calcul d environ 85970 HEP-SPEC06.. 250 coeurs à l APC soit 2360 HEP-SPEC06.. 870 coeurs à l IPN soit 11000 HEP-SPEC06.. 3400 coeurs à l IRFU soit 35088 HEP-SPEC06.. 1700 coeurs au LAL soit 14022 HEP-SPEC06.. 1300 coeurs au LLR soit 13000 HEP-SPEC06.. 1520 coeurs au LPNHE soit 14900 HEP-SPEC06.. 4370 To utiles d espace de stockage..  ...   à 20) entre les membres de GRIF, vers le Centre de Calcul de Lyon et d autres sites à travers RENATER.. Evolution des ressources disponibles dans GRIF au cours des années.. Les ressources humaines sont d environ 10 FTE répartis sur une vingtaine de personnes :.. à l APC de Paris.. 1.. 1 FTE à l IPN d Orsay.. à l IRFU de Saclay.. au LAL d Orsay.. au LLR de Palaiseau.. 1 FTE au LPNHE Paris.. Il est possible de suivre l état des ressources (monitoring) du site avec :.. état de la.. BDII.. en temps réel sur le site.. gstat.. l outil de visualisation.. Gridmap.. (chercher GRIF dans la NGI France)..

    Original link path: /activite/etat-des-ressources/
    Open archive

  • Title: Etat du réseau | GRIF
    Descriptive info: Le réseau du projet GRIF est une liaison pour l essentiel à 10 Gbit/s :.. etat des réseaux IN2P3, LCG, RENATER et GEANT.. utilisation de la bande passante dans.. GRIF-APC.. GRIF-CC.. GRIF-IPNO.. GRIF-IRFU.. GRIF-LAL.. GRIF-LHCONE Lyon.. GRIF-LHCONE Paris.. GRIF-LLR.. GRIF-LPNHE.. GRIF-RENATER..

    Original link path: /activite/etat-du-reseau/
    Open archive



  •  


    Archived pages: 54