www.archive-fr-2014.com » FR » W » WIKITHIONVILLE

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 435 . Archive date: 2014-10.

  • Title: Kheira zakkoum, passagère sur la terre - Wikithionville
    Descriptive info: Kheira zakkoum, passagère sur la terre.. Kheira Zakkoum est arrivée en France en 1963 avec son premier enfant.. Son mari était soldat de l’armée française.. Zakkoum en arabe, c’est le fruit amer de l’arbre qui prend racine dans la fournaise.. Kheira se souvient d’un pays sombre et d’une vie de caserne.. La famille bougera souvent dans la région mais c’est à Halstroff, pas loin de Sierk les bains, qu’elle s’installera durablement vingt cinq ans et que madame Zakkoum donnera la vie à ses autres enfants.. Ils sont huit aujourd’hui vivants, quatre filles et quatre garçons, le plus âgé a quarante huit ans le plus jeune trente huit.. Un enfant par an.. Madame Zakkoum avait trente six ans quand elle a eu le dernier.. Ses filles, qui ont eu la chance d’aller à l’école, n’ont eu chacune que deux enfants : ce qui fait six petits enfants.. Les femmes d’aujourd’hui savent que ça revient cher d’élever des enfants.. Il faut leur donner à manger, les habiller payer leur études et le permis.. Il y a treize ans, Monsieur Zakkoum meurt accidentellement au Konacker où vit la famille.. C’est pour ne plus vivre là où il est mort que madame Zakkoum décide de se rapprocher d’une de ses filles qui habite à la côte des roses.. Elle a aujourd’hui soixante treize ans et vit seule dans un F6 de la rue Racine à Thionville.. Batigère, le bailleur social est venu lui proposer de quitter cet appartement qui est maintenant  ...   faut mélanger les gens et ne pas les loger tous au même endroit.. Kheira veut rester à la Côte car c’est là que vivent la plupart de ses filles et qu’en plus elle n’a pas de voiture.. Et puis c’est elle qui paie le loyer, c’est elle qui choisit.. rue Racine.. Kheira a participé au goûter de fin d'année de l'atelier linge de la côte des roses qui sera le dernier à la chaussée d'Océanie.. Madame Zakkoum n’a pas été à l’école mais cela ne l’a pas empêchée de travailler.. A Bouzonville elle montait des freins dans une usine de pièces auto.. Mais en 1992, à l’âge de cinquante cinq ans elle décide de suivre les cours d’alphabétisation du centre de loisir de la côte des roses pendant deux ans.. Quelqu’un qui ne sait pas écrire et lire peut difficilement s’exprimer, demander.. Et apprendre c’est sortir de sa cage.. Elle pourra ainsi décrocher des C.. E.. S et des T.. U.. C et travailler à A.. T.. H.. N.. S le foyer d’hébergement d’urgence pour femmes.. Pour Kheira Zakkoum, nous ne sommes que des passagers sur terre.. Smahi, son nom de jeune fille est le souvenir qu’elle garde de son père.. républicain lorrain 18 août 2010.. article publié sur saisir le changement.. [1].. php?title=Kheira_zakkoum,_passag%C3%A8re_sur_la_terre.. Catégories.. :.. Portraits.. |.. Quartier.. 109.. 73.. 111.. 38.. Discussion avec cette adresse IP.. Dernière modification de cette page le 9 février 2011 à 13:55.. Cette page a été consultée 3 615 fois..

    Original link path: /index.php?title=Kheira_zakkoum,_passag%C3%A8re_sur_la_terre
    Open archive

  • Title: L'équipe de l'e2c Thionville - Wikithionville
    Descriptive info: L'équipe de l'e2c Thionville.. "Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis,.. je dois le chercher là où il est et commencer là, justement là.. ".. Soren Kierkegaard (1813-1855), écrivain et philosophe danois.. Découvrez ci-dessous les parcours des différents membres de l'équipe de l'e2c Thionville.. Ces entretiens ont été réalisés par les stagiaires de l'e2c dans le cadre de leurs cours d'informatique.. L'équipe de l'e2c.. Mettre ici la photo.. Christine, directrice.. Témoignage.. Sabrina, secrétaire.. "Je m'appelle Sabrina, j'ai presque 26 ans et je travaille à l’école de la 2e chance de Thionville comme secrétaire.. J'ai un bac+2, un BTS négociation et relation client.. J'ai toujours préféré les métiers de l’administratif, malgré le fait que mon diplôme soit plus orienté vers le commerce, et après plusieurs expériences dans ce domaine le poste à l'e2c s'est présenté à moi.. J'ai fait pas mal de choses avant de travailler à l'e2c : j'ai été femme de ménage, j'ai travaillé comme hôtesse de caisse pour les magasins BUT, ainsi qu'à la sécurité sociale aux services invalidité comme agent administrative et à Pôle Emploi comme conseillère à l'emploi.. Je suis à l'e2c depuis le 25 février 2013.. L'opportunité de travailler ici s'est présentée à moi, on m'a parlé d’un poste de secrétaire qui était vacant et je me suis présentée aux entretiens.. Ce qui me plaisait, c'était d'allier le secrétariat a l'administratif, tout en y ajoutant un côté social.. Trouver ces différents domaines réunis dans un emploi m'a beaucoup attirée.. L’école de la 2e chance, c'est un centre de formation professionnelle qui accueille des jeunes de 16 à 25 ans, avec ou sans diplôme, pour les aider à trouver un emploi par l'intermédiaire de stages.. Quand ils sont en centre, ils font également de la remise à niveau dans les matières fondamentales.. Les stagiaires sont en centre de formation de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00.. L'école de la 2e chance est située 6 rue Jean de La Fontaine à Thionville dans le quartier de la Côte des Roses, pas très loin de l'hôpital Bel Air et de la pharmacie.. En ce qui me concerne, je m'occupe de la gestion des dossiers administratifs des stagiaires, de leurs dossiers de rémunération, de leur défraiement pour le transport, des bilans de fin d'année ainsi que de la gestion administrative des commandes.. Dans mon travail de tous les jours, je collabore essentiellement avec la responsable, Christine.. Nous travaillons toutes les deux, par exemple lorsque l'on a des bilans à faire, nous sommes en quelque sorte des alliées.. Nous travaillons toutes les deux à un niveau administratif, donc nos tâches se croisent assez régulièrement.. Ceci dit, je travaille également beaucoup avec les formateurs, nous travaillons tous ensemble, nous sommes une équipe.. Je ne m'occupe pas directement des stagiaires, c'est plus le rôle des formateurs, mais régulièrement, les jeunes passent dans mon bureau lorsqu'ils ont une question sur leur rémunération.. Je suis également en contact avec eux lorsqu'ils doivent signer des documents en rapport avec leur dossier de rémunération ou des frais divers.. Nous entretenons une relation différente avec chaque stagiaire : nous n'établissons pas vraiment de relation avec certains, mais pour d'autres, auxquels nous sommes plus attachés, nous avons forcément un petit pincement au cœur lorsque nous les voyons quitter l'e2c.. S'ils reviennent nous voir pour nous tenir au courant de leur évolution, ils sont forcément bien accueillis.. Nous sommes très contents de les voir, de savoir ce qu'ils deviennent aujourd'hui.. ".. Blandine, formatrice.. "Durant mon parcours scolaire, j'ai obtenu un baccalauréat littéraire option arts plastiques, je suis ensuite allée 5 ans à l'université où j'ai obtenu un master en communication.. Au départ, je souhaitais travailler dans la communication des entreprises et des collectivité territoriales.. Avant l'e2c, j'ai travaillé a Montigny-lès-Metz en tant que formatrice, puis j'ai postulé pour un poste à l'e2c.. J'y travaille depuis janvier 2010 et je suis formatrice coordinatrice.. J’ai connu l'e2c grâce a mon ancien employeur à Montigny-lès-Metz, qui était en lien avec le Conseil Régional et des personnes ayant créé le dispositif.. Ce métier m'intéresse parce qu'il me permet de travailler avec les jeunes et de les aider dans leur recherche d'emploi.. Mon métier au sein de l'e2c consiste à travailler avec les jeunes, afin qu'ils aient un projet professionnel bien défini et qu'ils puissent ensuite obtenir une formation qualifiante ou un emploi direct.. Avec les jeunes, nous travaillons essentiellement sur une partie pédagogique, nous avons des outils pour travailler les projets professionnels, la recherche de stages en entreprise et d'emploi, l'acquisition de compétences.. Nous avons des contacts réguliers avec les entreprises et les centres de formation comme l'AFPA CCI Centre de formation 57.. Toute l'équipe s'occupe du recrutement des stagiaires.. C'est essentiellement la mission locale qui parle de l'e2c aux jeunes.. Ensuite, nous faisons une session d'information collective où nous présentons l'école aux jeunes, puis nous mettons en place des entretiens individuels pour voir les motivations de chaque jeune pour rentrer en formation.. Personnellement, je pense apporter dans ce travail mes compétences, mes qualités, ma manière de travailler, principalement par rapport aux jeunes.. Nous essayons de leur faire découvrir le monde professionnel, de leur apprendre comment se comporter en entreprise.. J'aime travailler à l'e2c, je pense c'est que c'est un très bon dispositif créé pour aider les jeunes qui sont perdus à définir un projet et à se réinsérer professionnellement.. Emmanuelle,  ...   devons arriver à ce que 110 stagiaires bénéficient de la formation à l'e2c sur une année, soit en général 7 groupes.. Dans le parcours d'un stagiaire, il y a différentes étapes.. La première est la découverte de différents métiers.. Ensuite, on les amène évidemment à travailler sur leur projet professionnel : s'il existe déjà, à l'affiner, et s'il n'existe pas, à faire découvrir au jeune différents métiers possibles.. L'objectif final est que les jeunes quittent l'e2c avec un emploi ou une perspective de formation qualifiante.. En termes d'outils d'accompagnement, j'utilise notamment le test IMADU, qui est un test de personnalité lié aux intérêts professionnels.. Il nous permet de définir, selon le caractère de chaque stagiaire, vers quels métiers l'orienter.. Toutefois, le suivi d'un stagiaire se fait surtout en individualisant notre manière de procéder ; on adopte des méthodes différentes en fonction du jeune, de son parcours et de ce qu'il recherche.. Lorsqu'un jeune arrive à s'intégrer dans le monde professionnel, on ressent une très grande fierté, et on se réjouit pour lui.. A l'inverse, si un jeune termine l'e2c sans contrat ni formation, on ressent de la déception.. Cependant, on sait qu'il y a en tout 2 ans pour suivre le jeune, qu'on peut l'accompagner après sa formation à l'e2c donc il ne faut pas baisser les bras et se dire qu'il est quand même possible de trouver une solution pour l'aider.. Si un stagiaire revient nous tenir au courant de son évolution professionnelle, on l'accueille bien sûr les bras ouverts.. On est très contents lorsque les jeunes reviennent nous voir.. Travailler avec les jeunes, pouvoir aider des personnes qui sont, à un moment de leur vie, en difficulté, m'apporte un enrichissement personnel.. Je suis toujours motivée pour venir à l'e2c, car chaque jour est différent et les jeunes sont tous très attachants.. Joël, formateur.. Je m'appelle Joël, je suis formateur coordinateur.. Durant mon parcours universitaire, j'ai obtenu une maîtrise en psychologie et un DU en criminologie.. J'ai aussi suivi des formations continues, notamment en thérapie brève et en gestion en entreprise par l'approche systémique.. Après être allé à l'armée, j'ai eu plusieurs emplois en tant qu'intérimaire, puis j'ai finalement commencé en 2001 à travailler dans l'insertion professionnelle.. J'ai exercé auprès de très nombreux publics : demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA, prisonniers, militaires,.. J'ai entendu parler de l'e2c à plusieurs reprises parce que l'organisme pour lequel je travaillais, l'ALAJI, travaille en partenariat avec l'école.. C'est en voyant une offre d'emploi que j'ai décidé de postuler pour y travailler.. Pour travailler à l'e2c, on me demandait de connaître au minima le milieu professionnel sur la région de Thionville.. Mon expérience de 10 ans dans l'insertion et dans le travail avec les jeunes était aussi un atout.. Selon le moi, le but de l'e2c, ce n'est pas de recommencer quelque chose qui a déjà échoué, puisque la majeure partie des stagiaires sont sortis du système scolaire.. C'est donc de réfléchir à un véritable projet professionnel et de trouver la meilleure manière de faire aboutir ce projet.. J'exerce à l'e2c en tant que formateur référent depuis le 2 janvier 2014.. Il y a 15 stagiaires au maximum par promotion, et entre 7 et 8 promotions par an à l'e2c.. Lorsque je recrute un stagiaire, je tiens beaucoup compte du comportement du jeune, et de sa motivation, c'est-à-dire savoir s'il a déjà un projet ou au moins une véritable envie de travailler à définir ce projet.. Les différentes étapes dans le parcours d'un stagiaire à l'e2c sont l'intégration, la découverte et validation des projets, et l'objectif final est l'accès à l'emploi ou à la formation.. Mon travail est d'accompagner les jeunes dans leur projet, de les aider à définir ce dernier ; s'il existe déjà, de le valider ; de les aider à trouver des stages lorsqu'ils n'y arrivent pas.. Je travaille également avec eux sur les comportements corrects et nécessaires à adopter pour travailler en entreprise.. Il faut aussi parfois trouver les formations qui correspondraient à leurs besoins et pourraient les aider à aller vers le métier qu'ils ont choisi.. Mes méthodes sont d'essayer de faire participer les stagiaires, de prendre en compte leur projet dans le travail collectif, et surtout, de travailler de manière individualisée car chaque cas est particulier.. Paradoxalement, je pense que les personnes qui réussissent le plus facilement sont ceux qu'on aide le moins, car ils font beaucoup de choses par eux-mêmes.. Lorsqu'un jeune n'arrive pas à s'insérer, parfois il n'a rien fait et on n'y peut rien, car on ne peut pas vivre sa vie à sa place.. Mais le plus souvent il a essayé, fait des efforts et on sait que l'échec est dû au marché de l'emploi, ou à son projet qu'il va devoir élargir.. On lui souhaite alors de très vite réussir.. Cela fait peu de temps que je travaille à l'e2c, mais je dirais que l'intérêt est que, contrairement à la plupart des actions de réinsertion qui sont des actions courtes (moins de 3 mois), on a ici 7 mois pour travailler un projet en profondeur si la personne est motivée.. C'est le principal avantage de l'e2c : on a du temps à consacrer à l'élaboration d'un projet et la possibilité de mettre en place des choses.. Retour au menu principal.. php?title=L%27%C3%A9quipe_de_l%27e2c_Thionville.. Dernière modification de cette page le 24 mars 2014 à 10:30.. Cette page a été consultée 410 fois..

    Original link path: /index.php?title=L%27%C3%A9quipe_de_l%27e2c_Thionville
    Open archive

  • Title: Latifa Chaabt, Micheline Salvatore, Nacera Kelsen-stein : nous sommes la frontière - Wikithionville
    Descriptive info: Latifa Chaabt, Micheline Salvatore, Nacera Kelsen-stein : nous sommes la frontière.. Latifa, Micheline et Nacera.. Réunies au 21 boucle de la Milliaire à Thionville dans les locaux du centre Jacques Prévert, Latifa Chaabt, Micheline Salvatore et Nacera Kelsen-stein on parlé entre elles devant les caméras du «Réel en vue », de la notion de frontière.. Latifa commence.. Il y a des frontières visibles et des frontières qu’on ne voit pas mais qu’on ressent, on s’arrête on demande la permission d’entrer.. Soit on a le visa et on entre, soit on ne l’a pas et on s’en retourne.. C’est ça la frontière invisible : il ya ce respect pour la personne et j’attends.. Ai-je la permission d’entrer dans son monde ? Chacune a besoin de ses petites frontières : si la personne ne garde pas son secret, c’est une gène.. Nacera n’arrive pas à exprimer ce qu’est la frontière car la frontière est partout : dans la culture, dans la religion, dans le travail, dans la personne elle-même, par exemple, la religion en est une : elle dit ce que doit faire la femme.. Micheline se rappelle la première fois qu’elle a du manger séparément de ses amis masculins en Tunisie.. Elle a l’habitude de partager avec ses amis et cette séparation l’a choqué.. Ce jour-là elle avait failli partir : elle n’avait pas osé poser la question.. Micheline pense que les tunisiens sont timides et renfermés et qu’il ne faut pas poser de question sur ce qui se passe chez eux.. On lui a dit plus tard que c’était la coutume mais personne n’a jamais pu lui expliquer pourquoi.. Nacera ne voit là rien de choquant car ça se fait encore aujourd’hui, les garçons vont avec leur père, les filles avec leur mère.. Elle explique la séparation par la timidité : les femmes ne peuvent pas rire devant un étranger.. « Nos mères sont comme ça, on a été élevées comme ça.. Ce n’est pas de maintenant.. ».. Quand elle était enfant, Latifa supportait assez bien les marques  ...   point.. Elle a deux pays.. La France est une grosse part d’elle-même, le Maroc ses origines.. Micheline sait que la langue tue et qu’il faut réfléchir avant de parler car les mots restent : une fois la personne vexée on ne peut plus rien changer à ça.. Ce qui l’a fait le plus souffrir par le passé, c’est le regard des autres sur sa petite taille, ces gens qui la dévisageaient et se retournaient quatre, cinq fois sur son passage.. Elle rigole elle-même de sa petite taille sinon elle resterait toujours au passé.. Alors même elle, elle passe par-dessus aujourd’hui.. Nacera dit qu’il ne faut pas écouter les gens, que quand on veut faire du mal, on trouve.. Latifa ajoute qu’on est des êtres humains avec leurs défauts et leurs qualités.. On se fabrique des maisons, des jardins des petits terrains, on délimite, on est content… Après, on détruit, on est content….. Heureusement le racisme physique diminue.. D’une époque à l’autre, il y a des progrès.. Ce qui est bien c’est que les enfants d’aujourd’hui sont très éveillés.. Le monde moderne a un impact sur eux et bizarrement, elle n’a pas peur pour eux.. Plutôt que de tirer la couverture d’un côté ou de l’autre, il faut essayer de la stabiliser dans une atmosphère saine pour tout le monde.. Et trouver un juste milieu entre Orient et Occident.. La perfection n’est ni l’Orient ni l’Occident, mais les deux.. C’est la force de Latifa, elle en est fière et elle fait en sorte que ses enfants communiquent ça à leurs camarades pour qu’ils s’échangent ces richesses.. la rue Paul Albert sépare le quartier en deux : de la vient la nécessité des locaux du 21 bcle de la Milliaire.. un film tourné avec le concours de l'office du tourisme de la ville sur les quartiers de la Milliaire, de st Pierre et Beauregard.. Publié par Mon Quartier, Ma ville.. php?title=Latifa_Chaabt,_Micheline_Salvatore,_Nacera_Kelsen-stein_:_nous_sommes_la_fronti%C3%A8re.. Associatif.. Dernière modification de cette page le 30 avril 2010 à 06:51.. Cette page a été consultée 1 296 fois..

    Original link path: /index.php?title=Latifa_Chaabt,_Micheline_Salvatore,_Nacera_Kelsen-stein_:_nous_sommes_la_fronti%C3%A8re
    Open archive

  • Title: Laurence Monier, une mission: la protection et le bien-être de l’enfant. - Wikithionville
    Descriptive info: Laurence Monier, une mission: la protection et le bien-être de l’enfant.. Laurence Moniez vient du nord.. Elle a été pendant vingt ans puéricultrice en néonatalogie dans le triangle Lille Roubaix Tourcoing, une mégapole où on passe sans s’en apercevoir d’une ville à l’autre.. Laurence s’est installée en 2000 à Thionville avec ses trois enfants.. Ici on peut traverser la ville en une demi heure et, du haut de Guentrange, on voit les bords de Moselle de l’autre côté de la ville : ça change.. Ca ne colle pas vraiment non plus avec l’image de l'Est qu’avait Laurence avant de venir vivre ici : industrielle et moche.. De l’hôpital, Laurence est passée à la PMI, la Protection Maternelle et Infantile.. La PMI est un service du Conseil Général qui a en charge la politique sociale du département.. Son travail est de visiter les foyers où arrive une naissance pour conseiller les parents et peser l’enfant.. Chaque puéricultrice a son secteur et Laurence intervient dans les familles qui habitent entre le val Marie et la Côte des roses.. Laurence doit s’assurer que tout est prêt pour recevoir l’enfant.. Quand la famille manque de moyens pour se procurer poussette, lit, vêtements, biberons, elle l’oriente vers l’association « les ptits loups » ou encore la croix rouge.. La PMI est en réseau avec les maternités, les mairies et la Caf qui lui transmettent l'annonce des naissances dans chaque secteur mais aussi avec les écoles maternelles pour les bilans de 4 ans et d'autres partenaires comme par exemple les associations  ...   d’intrusion dans la vie privée mais Laurence se permet d’insister car son travail est centré sur l'intérêt de l’enfant : elle est là pour rappeler aux parents le sens des priorités pour que leur enfant grandisse dans de bonnes conditions.. Quand parfois la sécurité matérielle, affective ou éducative de l’enfant ne peut plus être assurée correctement, la situation peut faire l’objet d’un signalement au Procureur de la République qui décide alors de transmettre ou non le dossier au Juge des Enfants.. La plupart du temps, le signalement intervient après un long travail d’accompagnement de la famille.. Placer l’enfant c’est le contraire de punir.. On place l’enfant pour le protéger.. La première réaction des parents est forcément la colère mais le travail avec la famille ne s’arrête pas là : il continue tout le temps nécessaire.. La Côte des roses n'a pas très bonne réputation mais ce n’est pas « Chicago »: c'est plutôt un village où tout le monde se connait.. De génération en génération, les gens restent attachés à la Côte des roses.. La rénovation du quartier va modifier la concentration des familles et la façon de travailler de la puéricultrice.. Dans la tour de la perdrix qui va être bientôt démolie, Laurence visitait beaucoup de jeunes parents.. Aussi, dans deux ans, la permanence de la Pmi, au dessus de la halte garderie, chemin St Anne, sera rapatriée au dispensaire du centre ville.. [2].. php?title=Laurence_Monier,_une_mission:_la_protection_et_le_bien-%C3%AAtre_de_l%E2%80%99enfant.. Catégorie.. Dernière modification de cette page le 12 avril 2011 à 16:44.. Cette page a été consultée 2 069 fois..

    Original link path: /index.php?title=Laurence_Monier,_une_mission:_la_protection_et_le_bien-%C3%AAtre_de_l%E2%80%99enfant.
    Open archive

  • Title: Laurence, professeur slameuse - Wikithionville
    Descriptive info: Laurence, professeur slameuse.. Rencontre avec Laurence.. Laurence est une des participantes de l'atelier slam de la bibliothèque des basses-terres.. Le groupe qui se réunit une fois par semaine, durant deux heures, sous la « direction » de Frédéric Tiburce, est un groupe hétérogène.. Jeunes élèves, médecin, retraité, bibliothécaire, profs, chômeur, retraité.. dix personnes qui se retrouvent autour du slam.. Le but est de désacraliser la poésie, surtout auprès des jeunes.. Que la poésie ne soit pas seulement le « truc chiant » de la classe de 5ème.. Laurence, et Dominique, représentent le GEM Théo à l'atelier slam.. Pour Laurence, le rapport à l'écriture n'était pas facile.. Elle n'écrivait que ses cours (car Laurence est professeur de maths), des textos ou quelques mails.. Elle n'aurait jamais pensé avoir le temps, ou même l'envie d'écrire de la poésie.. Et finalement, elle s'est découvert des aptitudes.. Le premier cours était assez surprenant.. L'image que l'on peut avoir du slam en France est assez fermé.. On ne connait que Grand Corps Malade.. On a découvert que les premiers slameurs étaient des intellectuels, aux Etats-Unis, qui se retrouvaient dans des cafés littéraires pour déclamer leur poésie.. Mais en France, à la même époque, les mêmes idées avaient germé.. Fred Tiburce lui, déclame d'une manière « différente », car tout dépend bien sûr de la manière dont les textes sont déclamés.. Laurence a l'habitude de s'exprimer en cours, devant un public d'élèves.. Mais elle ne déclame pas les cours.. Faire vivre son texte, c'est difficile.. Même si le texte est bien dit, il faut marteler les mots, bien faire les coupures, pour être toujours bien comprise.. Pour la fête de quartier aux basses terres, prévue le 1er juin, chaque participant doit choisir deux textes.. Laurence est prof depuis des années, mais elle garde le trac, car c'est comme ça qu'elle reste concernée.. Mais là, c'est différent même si le trac est  ...   le passage au GEM, elle était comme les autres, elle ne voyait ça que comme une difficulté.. « Un retard mental est en réalité un retard d'apprentissage ! » Et le GEM lui a surtout permis d'appréhender son travail de manière différente.. Et c'est cette confiance retrouvée, la sensation d'être bien intégrée, qui lui a donné envie d'aller à l'atelier slam.. L'atelier est un moment convivial : gâteaux, café.. et exercices ! Jouer avec les mots pour composer des textes, créer autour des thèmes du voyage, du partage.. Mais l'année prochaine, personne ne sait comment l'atelier va être reconduit.. Qu'en sera-t-il des bibliothèques de quartier avec le projet du 3°Lieu ? L'équipe du slam va faire le maximum pour faire perdurer l'atelier, en essayant de créer un recueil de texte, et surtout en réfléchissant à un projet à proposer pour continuer à faire vivre le quartier.. Le voyage.. Voyager c'est partir Mais pas uniquement aux confins du monde.. Voyager c'est s'ouvrir Aux autres sur cette terre ronde.. Il n'est pas nécessaire D'aller très loin Il faut au moins Laisser faire notre imaginaire.. Ce n'est pas que le corps Qui s'en va en voyage Mais bien au dehors L'esprit vagabonde sans rage.. Pas toujours besoin d'un avion D'un bateau ou même d'un ballon Pour s'en aller ailleurs Un peu d'imagination est bien meilleur.. Ailleurs.. J'aime le soleil sur l'Océan Quand il darde ses rayons d'or Pour que le matin, au dehors Il illumine les floots changeants.. Et l'on voit le jour se lever Plein de lumière et de beauté Un ciel bleu sans un nuage Pour éloigner tous les orages.. Ce n'est pas la saison des pluies Mais le momemt des alizés Quand le vent fait un doux bruit Et que l'été est prêt à arriver.. php?title=Laurence,_professeur_slameuse.. Passions.. Dernière modification de cette page le 19 juin 2013 à 13:07.. Cette page a été consultée 563 fois..

    Original link path: /index.php?title=Laurence,_professeur_slameuse
    Open archive

  • Title: Le travail à 20 ans - Wikithionville
    Descriptive info: Le travail à 20 ans.. « Aujourd'hui, il n'y a que l'argent qui les intéresse.. » Voilà le constat fait par les générations précédentes en ce qui concerne les jeunes d'aujourd'hui quant à leur rapport au travail.. Le travail est l'un des fondements de notre vie quotidienne.. Au coeur de nos modes de relations sociales, familiales, amicales, le travail nous transforme : il représente le passage du monde adolescent au monde adulte et participe à la construction de l'identité de chacun.. La société mondialisée actuelle suppose de nouveaux rapports au travail.. Actuellement, le travail se fait rare, tend à être moins sécurisé et certains individus sont mis à l'écart lorsqu'ils s'en retrouvent privés.. Dès lors, il convient de se demander si les jeunes ont conscience de cette situation.. Cela influe-t-il sur leurs choix professionnels, leurs études ou la détermination de leur futur métier ?.. Cette série de vidéos présente des portraits croisés de jeunes de 18 à 25 ans de l'arrondissement de Thionville, en âge de devoir prendre en compte ces contraintes contemporaines pour leur départ  ...   des études en Master à l'Institut Universitaire de Formation des Maîtres, à Nancy.. Le travail à 20 ans : Emilie.. Emilie a 19 ans et fait des études en apprentissage en pâtisserie à Thionville.. Le travail à 20 ans : Mikael.. Mikael a 24 ans et fait une licence de droit à Metz.. Le travail à 20 ans : Yasmine.. Yasmine a 18 ans et fait une licence Administration Economique et Sociale à Metz.. Le travail à 20 ans : Nicolas.. Nicolas a 18 ans et fait des études d'Ingénieur spécialisé en aéronautique à Paris.. Le travail à 20 ans : Célia.. Célia a 22 ans et fait des études en Master de Psychologie à Nancy.. Le travail à 20 ans : Elodie.. Elodie a 22 ans et fait un BTS Opticien Lunetier à Thionville.. Le travail à 20 ans : Jérémy.. Jérémy a 22 ans et fait un BTS en Négociation relation clientèle à Metz.. php?title=Le_travail_%C3%A0_20_ans.. Webtv.. Dernière modification de cette page le 6 décembre 2012 à 09:24.. Cette page a été consultée 1 529 fois..

    Original link path: /index.php?title=Le_travail_%C3%A0_20_ans
    Open archive

  • Title: Les femmes modernes vues par les enfants - Wikithionville
    Descriptive info: Les femmes modernes vues par les enfants.. A l'occasion du Centre Aéré de mars 2014 organisé par le Centre "Le Lierre", un petit groupe d'enfants a pu s'initier aux outils multimédia tels que l'appareil photo numérique et l'enregistreur audio.. Il leur a également été proposé de réaliser un petit film sur le thème : "Femmes modernes".. Avant de passer à l'écriture de leur film, les enfants ont expliqué ce qu'était une femme moderne pour eux.. Pour.. Jeanne.. , c'est simplement « quelqu'un qui achète les vêtements qui viennent de sortir, les choses qui viennent de sortir ».. Mais surtout : « C'est pas un travail  ...   beaux vêtements, qui a un style particulier, rien qu'à elle ».. Et quand on lui demande ce qu'est pour elle un travail particulier, Wendy dit : « par exemple styliste de mode, couturière ou artiste ».. Alors, pour en savoir un peu plus sur ce métier, les enfants sont allés à la rencontre d'Angélique qui tient une boutique de mode féminine à Thionville.. Ils lui ont posé des questions, ainsi qu'à sa jeune stagiaire, Mathilde.. Femmes modernes.. Rencontre avec Angélique et Mathilde chez Bagatelle.. (Mars 2014/04 min).. php?title=Les_femmes_modernes_vues_par_les_enfants.. Dernière modification de cette page le 24 mars 2014 à 10:17.. Cette page a été consultée 350 fois..

    Original link path: /index.php?title=Les_femmes_modernes_vues_par_les_enfants
    Open archive

  • Title: Les jardins partagés de Valérie - Wikithionville
    Descriptive info: Les jardins partagés de Valérie.. Valérie habite à la Côte des Roses depuis dix ans.. Elle a mis en place au pied de son immeuble, sous ses fenêtres, un jardin partagé où poussent des fraises, des citrons, des aromates (persil, menthe.. ) et des fleurs.. Avec cette expérience, elle a contribué à inciter ses voisins à plus de partage et plus de respect des abords de la Tour.. Forte du succès de ce jardin, elle a demandé une parcelle à fleurir à la ville, qui la lui a préparée.. Les enfants de la Tour ont à chaque fois participé  ...   de visage petit à petit.. Les Jardins partagés de Valérie.. un film de Juliette Loizeau.. Valérie expose les tenants et aboutissants de cette expérience pour reverdir la Cote des Roses ; expérience qui devrait se développer plus largement, au vu de la demande croissante pour ces parcelles vertes et partagées.. Les actions environnement se multiplient d'ailleurs à la Cote des Roses, avec l'association Passage, Moselis et la médiatrice de quartier, Paola Morelli.. Action environnement à la Côte des Roses.. php?title=Les_jardins_partag%C3%A9s_de_Val%C3%A9rie.. Dernière modification de cette page le 12 septembre 2011 à 15:03.. Cette page a été consultée 1 087 fois..

    Original link path: /index.php?title=Les_jardins_partag%C3%A9s_de_Val%C3%A9rie
    Open archive

  • Title: Luigi Carbonara, de l'Italie à la chaussée d'Océanie. - Wikithionville
    Descriptive info: Luigi Carbonara, de l'Italie à la chaussée d'Océanie.. Luigi Carbonara est arrivé à Thionville en 1956, en provenance de Bari en Italie.. Il fût accueilli à la gare par Monsieur Ricard, qui parlait très bien italien, direction Sérémange pour travailler chez SOLLAC.. Il avait obtenu un contrat de travail suite à un accord de gouvernements entre la France et l'Italie.. « Dès le lendemain, au travail! » nous dit-il.. Il se souvient encore de son numéro d'immatriculation : 11741.. Très vite, il passera le permis de conduire des ponts roulants, ce qui restera longtemps sa fonction.. D'abord, SOLLAC le loge pendant 2 ans à Florange, rue de la vallée.. Puis, en juillet 1958, Monsieur Carbonara va en Italie chercher sa famille et revient pour habiter à Koenigsmacker.. Après 3 mois, SOLLAC les déménage à Hébange où l'usine du laminoir à froid n'existait pas encore.. En février 1961, il emménage avec sa famille à la Côte des roses, au 20 chaussée d'océanie, 4° étage, à gauche.. Selon son souvenir, ils furent les premiers à rentrer dans l'immeuble fraîchement construit au milieu des vergers.. Il se rappelle qu'au tout début, les appartements étaient chauffés par des chaudières au coke, au charbon, avant le gaz de ville.. L'appartement était grand, avec 6 chambres à coucher et 2 toilettes, « mais 1 seul ballon à eau chaude! » précise-t-il.. Dans la même entrée, les voisins avaient 8 ou 9 enfants par familles.. Les logements de la chaussée d'Océanie étaient presque tous des appartements pour familles nombreuses venues d'Italie ou du midi de la France.. D'ailleurs, Monsieur Carbonara nous raconte qu'il y avait une petite guerre entre les lorrains/alsaciens et ceux du midi.. Il habitera pendant 20 ans dans  ...   main d'œuvre.. Il y avait du travail pour tout le monde.. Aujourd'hui, il n'y a rien à construire.. Pour lui, « ne vont rester que des corbeaux.. » A l'époque, il y avait 12500 personnes qui travaillaient à la pyramide à SOLLAC.. Mais les conditions étaient différentes à son époque.. Il y avait un seul bus pour déposer les ouvriers au laminoir à froid, au laminoir à chaud et la cokerie.. Il étaient serrés « comme des bêtes.. » et le bus était payant ! En 1968, dans le rythme des mouvements sociaux de mai, ils décident de faire grève et de bloquer l'autoroute.. Le préfet changera alors leurs conditions en mettant à disposition plusieurs bus, gratuits.. Lorsque l'immeuble de la chaussé d'Océanie a commencé à être démoli[.. ], Monsieur Carbonara reconnaît que c'est un peu de leur jeunesse qui s'en est allée.. Mais il pense que c'est pour des choses meilleures, pourquoi pas? De plus, ces immeubles étaient au départ prévus pour 30 ans, alors.. Maintenant que la première entrée de la chaussée d'Océanie a été démolie, c'est un nouveau paysage qui s'offre à lui depuis son balcon.. Son immeuble a récemment fait partie d'un plan de rénovation et avec le double vitrage de ses carreaux il n'est pas dérangé par la proximité de la circulation de la chaussée.. Mais il ne sait pas encore ce qui est prévu pour réaménager le square Fénelon.. Il attend d'être informé par la ville.. Lui, il verrait bien un petit parc et surtout moins de voitures.. Retrouvez cet article sur le site.. saisir le changement.. php?title=Luigi_Carbonara,_de_l%27Italie_%C3%A0_la_chauss%C3%A9e_d%27Oc%C3%A9anie.. Mémoire.. Dernière modification de cette page le 22 mai 2012 à 11:47.. Cette page a été consultée 1 757 fois..

    Original link path: /index.php?title=Luigi_Carbonara,_de_l%27Italie_%C3%A0_la_chauss%C3%A9e_d%27Oc%C3%A9anie.
    Open archive

  • Title: Madame Aggoune a déménagé! - Wikithionville
    Descriptive info: Madame Aggoune a déménagé!.. Voilà, c’est fait, madame Aggoune.. est relogée dans un appartement neuf de la rue de la garenne.. Le déménagement s’est fait en un jour seulement car elle avait préparé les cartons pendant tout le mois d’avant.. Les temps changent et les responsables aussi : la mauvaise expérience du relogement d’Uckange à Thionville est loin et madame Aggoune remercie Magali Tonoli, pour son bon cœur et sa compétence et monsieur Cochet, le directeur de Batigère Thionville pour avoir compris ce qu’elle voulait.. Les choses ne se sont pas toujours passées en douceur et ils pourraient revoir leur politique d’accueil téléphonique par exemple mais madame Aggoune quand elle est sûre de ses droits ne se laisse pas décourager facilement.. Mais pourquoi aurait-elle été vivre à Kœnigsmaker comme ils l’avaient proposé à sa voisine ? Elle est bien à  ...   à Thionville.. Elle a appris à s’affranchir et à faire son chemin malgré les problèmes, et l’amertume de la vie.. En 1976 déjà elle avait fait les démarches toute seule pour régulariser ses papiers.. Madame Aggoune n’accepte pas la condition de femme soumise : rester chez soi, ne parler avec personne, c’est une vie étouffante.. Son divorce s’était mal passé, elle s’était sentie trainée dans la boue mais vive la France, les choses se passent différemment de l’Algérie où, quand une femme divorce elle n’a d’autre choix que de retourner chez son père.. Ici les associations s’occupent des femmes et les aident à faire respecter leur droit.. Madame Aggoune peut enfin développer son potentiel, apprendre, s’informer et transmettre son expérience.. php?title=Madame_Aggoune_a_d%C3%A9m%C3%A9nag%C3%A9!.. Dernière modification de cette page le 1 avril 2011 à 09:52.. Cette page a été consultée 2 603 fois..

    Original link path: /index.php?title=Madame_Aggoune_a_d%C3%A9m%C3%A9nag%C3%A9!
    Open archive

  • Title: Madame Thockler, 15 ans chaussée d'Océanie - Wikithionville
    Descriptive info: Madame Thockler, 15 ans chaussée d'Océanie.. Madame Thockler a déménagé du 10 Impasse Corneille au 12 C rue des Vosges il y a deux ans.. Elle a habité chaussée d'Océanie pendant 15 ans.. Ses parents s'étaient installés à la Côte des roses en 1972 et sa mère habite encore aujourd'hui un appartement sur le square Fénelon qui sera bientôt réaménagé.. Des travaux de réhabilitation ont été réalisés et ce n'est pas du luxe car, d'après Madame Thockler séniore, à l'époque des fenêtres en bois « on chauffait les pattes des canaris! ».. Sur le Square Fénelon, Madame Thockler regrettait déjà les jeux à bascule qui ont disparus il y a longtemps, alors quand elle apprend que le Square va changer elle se dit que cela pourrait faire revenir un peu d'animation.. Mme Thockler est partie travailler à Paris en 1987 et est revenue à Thionville en 2004.. En 2005, elle emménage dans son appartement de l'impasse Corneille, mais elle songe rapidement a changer car l'appartement est petit et ses deux petites filles commencent à grandir.. Elle s'apprête à appeler Mme Berbache de Batigères, mais le hasard fait que celle-ci la contacte au même moment et l'informe que dans le cadre du projet de rénovation urbain du quartier, son immeuble doit être détruit et Mme Thockler va devoir être relogée.. Madame Thockler a été assistante maternelle pendant 10 ans.. Elle aime beaucoup s'occuper des enfants, mais elle reconnaît que les pratiques changent.. En 2008, elle se forme pour être assistante de vie, mais elle a des difficultés à trouver du  ...   des commerces à proximité et l'école pour ses filles est à deux pas.. Madame Thockler a apprécié que Mme Berbache tiennent compte de ces critères quand elle lui a proposé ce logement, sachant qu'à l'époque elle n'avait pas le permis de conduire.. Elle ne regrette pas certains aspects de son ancien quartier : les jeunes qui passent à toute heure, le bruit du parking, parfois quelques voitures brûlées.. Mais elle reconnaît que son nouveau quartier est parfois trop calme.. « Ce qui manque, c'est surtout les copines » confirme Eloïse, sa fille aînée de 14 ans.. Elle y retourne parfois pour les revoir.. Mme Thockler aimerait bien que sa maman change également d'appartement.. Mais celle-ci est attachée à rester à l'endroit qu'elle occupait avec son mari récemment décédé.. Elle ne sort plus beaucoup, mais Mme Thockler va souvent lui rendre visite et c'est à elle que les voisins demandent des nouvelles.. Notamment Joseph, 80 ans, qui lui dit qu'en ce moment dans le quartier « c'est le changement total! ».. Le quartier est en pleine transformation.. Déjà la rue Racine a un nouveau visage et le nouvel axe traversant de la Maison de quartier au Square Fénelon est en train de se dégager.. Aujourd'hui, c'est la Chaussée d'Océanie qui est donc en train de connaître une évolution, avec la démolition de 8/10 impasse Corneille et 24/26 chaussée d'Océanie.. Cet article est également visible sur le blog.. Saisir le changement.. php?title=Madame_Thockler,_15_ans_chauss%C3%A9e_d%27Oc%C3%A9anie.. Dernière modification de cette page le 27 septembre 2011 à 09:42.. Cette page a été consultée 1 972 fois..

    Original link path: /index.php?title=Madame_Thockler,_15_ans_chauss%C3%A9e_d%27Oc%C3%A9anie
    Open archive





  • Archived pages: 435