www.archive-fr-2014.com » FR » W » WIKITHIONVILLE

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 435 . Archive date: 2014-10.

  • Title: Lettre de henri fertet à ses parents - Wikithionville
    Descriptive info: Lettre de henri fertet à ses parents.. Lettre de Henri Fertet.. [1].. à ses parents, prison de la Butte, Besançon, 26 septembre 1943.. à Monsieur FERTET.. Besançon-Velotte, Doubs.. Chers parents,.. Ma lettre va vous causer une grande peine, mais je vous ai vu si plein de courage que, je n'en doute pas, vous voudrez bien encore le garder, ne serait-ce que par amour pour moi.. Vous ne pouvez savoir ce que moralement j'ai souffert dans ma cellule, ce que j'ai souffert de ne plus vous voir, de ne plus sentir sur moi votre tendre sollicitude que de loin.. Pendant ces 87 jours de cellule, votre amour m'a manqué plus que vos colis et souvent je vous ai demandé de me pardonner le mal que je vous ai fait, tout le mal que je vous ai fait.. Vous ne pouvez douter de ce que je vous aime aujourd'hui, car avant je vous aimais plutôt par routine, mais maintenant je comprends tout ce que vous avez fait pour moi et je crois être arrivé à l'amour filial véritable, au vrai amour filial.. Peut-être, après la guerre, un camarade parlera-t-il de moi, de cet amour que je lui ai communiqué.. J'espère qu'il ne faillira point à cette mission désormais sacrée.. Remerciez toutes les personnes qui se sont intéressées à moi et particulièrement mes plus proches parents et amis, dites-leur toute ma confiance en la France éternelle.. Embrassez très fort mes grands-parents, mes oncles, mes tantes et cousins, Henriette.. Dites à monsieur le Curé que je pense aussi particulièrement à lui et aux siens.. Je remercie Monseigneur du grand honneur qu'il m'a fait, honneur dont, je crois, je  ...   vie, il faut savoir cueillir le bonheur.. Pour moi, ne vous faites pas de souci, je garde mon courage et ma belle humeur jusqu'au bout et je chanterai " Sambre et Meuse " parce que c'est toi, ma chère petite maman, qui me l'a apprise.. Avec Pierre, soyez sévères et tendres.. Vérifiez son travail et forcez-le à travailler.. N'admettez pas de négligence.. Il doit se monter digne de moi.. Sur les " trois petit nègres ", il en reste un, il doit réussir.. Les soldats viennent me chercher.. Je hâte le pas.. Mon écriture est peut-être tremblée, mais c'est parce que j'ai un petit crayon.. Je n'ai pas peur de la mort, j'ai la conscience tellement tranquille.. Papa, je t'en supplie, prie, songe que si je meurs c'est pour mon bien.. Quelle mort sera plus honorable pour moi que celle-là ? Je meurs volontairement pour ma patrie.. Nous nous retrouverons tous les quatre bientôt au ciel.. " Qu'est-ce que cent ans ? ".. Maman rappelle-toi :.. " Et ces vengeurs seront de nouveaux défenseurs.. qui, après leur mort, auront des successeurs.. ".. Adieu, la mort m'appelle, je ne veux ni bandeau, ni être attaché.. Je vous embrasse tous.. C'est dur quand même de mourir.. Mille baisers.. Un condamné à mort de 16 ans.. H.. FERTET.. Expédié par :.. Monsieur Henri FERTET.. au ciel, près de Dieu.. Excusez fautes d'orthographe, pas le temps de relire.. lettre citée dans le dernier épisode de ".. php?title=Lettre_de_henri_fertet_%C3%A0_ses_parents.. Catégorie.. :.. Mémoire.. 109.. 73.. 111.. 38.. Discussion avec cette adresse IP.. Dernière modification de cette page le 28 janvier 2013 à 12:52.. Cette page a été consultée 1 533 fois..

    Original link path: /index.php?title=Lettre_de_henri_fertet_%C3%A0_ses_parents
    Open archive

  • Title: Libération de Thionville - Wikithionville
    Descriptive info: Libération de Thionville.. Banderole allemande dans la rue de Paris.. Demain du sang noir.. Séchera au grand soleil.. Sur les routes.. Chantez compagnons,.. Dans la nuit, la liberté.. Nous écoute….. Le Chant des Partisans.. Sommaire.. 1.. Contexte historique :.. 2.. Chronologie de Thionville à la Libération :.. 3.. La Libération de Thionville en étapes :.. 4.. Bilan de la Seconde Guerre Mondiale à Thionville :.. 5.. Bürckel est mort (Le Messin du : 07/10/44) :.. 6.. Le rétablissement de la légalité républicaine en Moselle et en Alsace :.. 7.. La situation atypique de Thionville :.. 8.. Le Pont des Alliés :.. 9.. Lexique :.. 10.. Notes et références :.. Dès le.. débarquement de Normandie du 6 juin 1944.. , la libération de la France se fait véloce.. La chute de Verdun, le 31 août, sous la pression de la IIIème Armée du.. général George Patton.. , aurait pu être une bonne nouvelle.. Néanmoins, l'allongement des lignes de ravitaillement à cause de l'avance considérable des Alliés et la possibilité offerte aux Allemands de se retrancher le long de la.. Moselle.. , à.. Metz.. , et à.. Thionville.. plus particulièrement, ont forcé les troupes à ralentir la cadence.. Immeuble détruit.. 1944.. Nuit du 1er septembre.. Les autorités civiles et militaires allemands s'enfuient nuitamment de la ville.. 1er septembre.. Un peloton américain infiltre les positions allemandes.. Avec trois blindées et six Jeeps, il fait son entrée dans Thionville.. Il sème la panique chez les défenseurs.. Une heure et demie plus tard, il repart.. 2 septembre.. Les autorités allemandes reprennent le contrôle de la ville.. 3 septembre.. Le résistant thionvillois Robert Wax est fusillé à Metz.. 12 septembre.. Après des combats de rue, le 358 combat Team de la 90th Infantry Divison prend Thionville et la rive ouest de la Moselle.. Aux alentours de 3h du matin, les Allemands, qui se retirent sur la rive opposée, dynamitent au passage le Pont des Alliés.. 14 septembre.. La commission municipale provisoire est installée, sous la présidence de Mr Lucien Guille.. 15 septembre.. Alors que Lucien Guille est nommé provisoirement sous-préfet de Thionville, Mr Georges Marchal lui succède à la tête de la délégation municipale provisoire.. 19 septembre.. Tombé près du Temple protestant, un obus tue Georges Marchal, alors président de la commission municipale provisoire.. 20 septembre.. Mr Jean-Marie Desvignes prend la place de Georges Marchal.. 11 novembre.. Autrey Maroun, lieutenant-colonel, franchit avec son bataillon la Moselle.. 25 novembre.. Les généraux Giraud, Patton, Collier et Walker sont reçus à Thionville.. 16 décembre.. Une réception des troupes américaines, françaises et du général Walton Harris Walker est organisée.. La fuite de nuit.. Les rumeurs de la chute de Verdun entraînent un véritable exode chez les Allemands dépêchés en.. Lorraine.. Tous fuient dans la nuit du 1er septembre.. L'incursion alliée.. Trente hommes dans neufs véhicules (trois.. automitrailleuses.. et six.. Jeeps.. ), sous la férule du lieutenant James D.. Jackson et du sergent Fred Baker, partent, le 31 août 1944, en reconnaissance à Thionville.. Au matin du 1er septembre, le peloton traverse successivement quelques villes, dont.. Fontoy.. et.. Knutange.. Au fil de sa progression, la population lui confie des renseignements importants sur les positions adverses.. Deux résistants, Robert Wax (dont le nom de code est Gabriel) et Albert Ordener se proposent comme guides.. La panique s'empare des Allemands à mesure que se diffuse la nouvelle de l'avancée des Américains.. Le crépitement des mitrailleuses marque leur arrivée.. Ainsi, protégés par une poignée d'avions, ils forcent le passage à Hayange.. En dépit d'un accrochage avec trois chars allemands, ils parviennent à Thionville à 16h.. Alors que des obus pleuvent épars, le groupe traverse la ville.. Plusieurs échanges de tirs éclatent.. Il prend position sur la Place du Marché et parvient même aux abords de la Moselle, au niveau du Pont des Alliés.. En position sur la rive opposée, les Allemands ouvrent le feu.. Jackson commande à ses hommes de descendre des véhicules et de se cacher derrière.. Le combat dure une heure.. Six blessés sont recensés dans les rangs américains.. en plus du sergent Baker, pour sa part décédé.. Le lieutenant Jackson se met alors à traverser le pont pour couper les câbles reliant les charges explosives devant le faire sauter.. Il est atteint par un tir.. Tandis que les Thionvillois, confinés dans leurs caves, suspendent les premiers drapeaux tricolores à leurs fenêtres, les trois chars retournent sur leurs pas.. Le retour aurait pu se solder par un désastre, si, à Terville, des FFI n'avaient pas orienté les chars alliés vers un chemin de repli.. De la sorte, ces derniers échappent à une embuscade tendue à Hayange.. Véhicule détruit à proximité du beffroi.. Le retour.. Le lendemain, le samedi 2 septembre, les forces nazies reviennent, investissant les points stratégiques de Thionville.. Leur retour est essentiellement motivé par des promesses de sanctions.. Quant à la fuite des Allemands, elle est due à une erreur d'interprétation du mot d'ordre, selon M.. Liebel.. " Kusel ", qui était le mot d'ordre, concernait uniquement le déplacement des Allemands ainsi que des pro-Allemands sur la rive droite du fleuve.. Or, les militaires et les dirigeants l'avaient confondu avec le second mot d'ordre " Westwall ".. La répression.. La police allemande revient dans la ville après le départ des chars.. Elle procède à une série d'arrestations de ceux ayant fêté le prime départ des Allemands au profit de l'arrivée des chars alliés.. Wax et Ordener, dénoncés par une habitante, sont arrêtés.. Puis, après un interrogatoire, ils comparaissent le 3 septembre, à une heure du matin, devant un conseil de guerre siégeant à Metz.. Ordener, contre qui les preuves de culpabilité sont trop légères, voit sa peine commuée.. En revanche, Wax ne bénéficie pas de la même chance.. Il est fusillé le soir même, à 20h30.. Ami, si tu tombes,.. Un ami sort de l'ombre.. A ta place.. L'évacuation.. Le dimanche 3 septembre, une réunion décide de l'évacuation de la population de Thionville.. Elle est fixée au lendemain.. SA et SS sillonnent les rues, avertissant les habitants de l'imminence de l'évacuation.. Pendant ce temps, les premiers avions alliés survolent la ville.. La tentative.. Au crépuscule, le 8 septembre, le lieutenant Grossmann, avec trois chars, entre par Beauregard dans Thionville.. Au niveau de la sous-préfecture, il est accueilli par un tir ennemi nourri.. Il rebrousse chemin sans tarder.. Les préparatifs de la défense.. Barrage sur l'Avenue Albert 1er.. Le jeudi 7 septembre, chaque maison est passée au peigne fin par les.. SA.. On réquisitionne les hommes entre 14 et 65 ans à de nombreuses reprises.. Ensuite, ils sont envoyés sur la rive droite de la Moselle, chargés de creuser des tranchées, ou sur la rive gauche, à édifier des barricades.. Malgré tout, plusieurs cachettes de Thionvillois ne sont pas décelées.. La défense de Thionville est méticuleusement préparée par les troupes allemands.. Par le biais de chaussées éventrées, d'arbres abattus, d'immeubles dynamités et de monceaux de débris, des barricades sont dressées à chaque coin de rue.. Alors que des nids de mitrailleuses sont installées dans les ruelles, les Allemands, sur la rive droite, veillent au vidage des dépôts en ville.. Le 9 septembre, les préparatifs se poursuivent.. Derrière les barricades se préparent des soldats allemands, les mitrailleuses chargées, à mesure que retentissent les canons alliées.. Le lendemain, le son des canons se rapproche.. Thionville est prise sous le feu.. La messe donnée à l'église paroissiale voit se presser peu de monde.. La reconnaissance.. Accompagné du sous-lieutenant Espinola, Bill Falvey part du château de Volkrange, dans la nuit du 10 au 11 septembre.. Vers 5 heures du matin, alors qu'il mène une mission de reconnaissance, il débouche sur la place Marie-Louise, tout droit arrivé du quartier Saint-Pierre.. Des déportées polonaises croisent le chemin des deux éclaireurs, puis un FFI, au niveau de la poste, les renseigne.. Des coups de feu tirés du bastion Sud les contraigne à fuir.. Néanmoins, les informations glanées par les deux éclaireurs vont permettre l'élaboration du plan d'attaque de Thionville.. L'avance alliée.. Dans la nuit du 11 septembre, la police part, imitant les troupes.. De rares Allemands demeurent pour piller les magasins.. Dans la soirée du 11 septembre, les Alliés, en provenance de la.. Vallée de la Fensch.. , investissent Thionville.. Ils progressent avec assurance, étant donné que la progression alliée en direction du Luxembourg leur assurance une protection relative sur le flanc gauche.. Cependant, les Allemands, dans la nuit, réussissent à faire sauter le Pont Nord, le Pont Sud, puis le Pont des Alliés.. Les troupes allemandes du génie dynamitent l'Hôtel Terminus ainsi que les installations ferroviaires de la ville.. Dans le même temps, la 90ème Division approche.. Le 1er Bataillon attaque par l'est, à.. Angevillers.. , donnant l'assaut consécutivement au bombardement des pentes méridionales de l'objectif.. Au crépuscule, la formation s'établit non loin de son objectif final, après avoir affronté une résistance farouche.. Le 2ème Bataillon, pour sa part, se rapproche de.. Volkrange.. , car il est chargé de prendre Thionville.. Le 3ème, finalement, s'empare des hauteurs à l'est de Volkrange.. La prise de la ville.. Le matin du 12 septembre 1944, Thionville tombe aux mains de la 90ème Division.. Le 1er Bataillon achève de nettoyer les hauteurs au nord-ouest de la ville.. Poursuivant son attaque, le 2ème réussit, au crépuscule, à encercler les environs sud et ouest du pont.. Néanmoins, comme à.. Stalingrad.. , la progression de la troupe est ralentie par des combats de rue, prenant lieu de maison en maison.. De son côté, le 3ème, dans l'attente de renfort pour lancer un assaut sur Terville, protège le flanc du droit du 2ème Bataillon.. Vers 18 heures, les premiers chars et fantassins américains parviennent Place de la République.. À l'entrée de la Rue de Paris, les Allemands se retranchent, engendrant une fusillade intense.. Le 14 septembre, l'occupation de Thionville par les Américains est achevée.. Le débarquement.. Le général Bill Weaver enjoint à ses hommes de traverser la Moselle, au coeur de la ville, puis de débarquer à 100 mètres environ du pont principal routier.. Prévu pour 3000 militaires, le débarquement, compte tenu des pertes énormes envisagées, est reporté.. Les Allemands tirent sur l'église Saint-Maximin.. À 15 heures, les conseillers municipaux se réunissent dans le bâtiment de la police municipale, qui officie temporairement en tant que  ...   d'aucun poste d'observation sur le site de franchissement.. Des obus tirés par le corps d'armée allié sont destinés à abaisser le moral des défenseurs.. À partir de Haute-Yutz, la nationale est empruntée par les compagnies E et F.. Cette dernière fait son entrée dans le Bois d'.. Illange.. , au sein duquel elle met hors d'état de nuire des mitrailleuses.. Concernant la compagnie E, elle se trouve vite menacée par six mortiers de 120 mm placés devant le fort.. Forcés de gagner l'abri des bois, les hommes sont pris pour cibles par l'artillerie.. Leur tentative d'atteindre la nationale est encore tenue en échec par les mitrailleuses.. Après la mort d'une trentaine d'hommes, elle est mise en réserve.. De son côté, la compagnie F progresse au nord du fort, sous la mitraille.. Sachant qu'aucun camion n'est parvenu à franchir la Moselle, les Alliés ne possèdent ni torpille, ni équipement du génie à même de faciliter l'opération.. Le réseau de fil de fer barbelé est troué à deux endroits, permettant à deux sections de faire leur entrée dans l'enceinte.. Trois des six mortiers sont capturés.. Anéantie, la compagnie E est remplacée par la compagnie G, laquelle, pour sa part, parvient à entrer dans le fort.. En fin d'après-midi, la construction d'un pont est parachevé.. mais pas à l'endroit voulu.. Néanmoins, la passerelle permet le passage du QG du bataillon ainsi que des services de santé, qui s'installent près de Fort Yutz.. Du reste, deux pelotons de tank-destroyers et plusieurs canons anti-chars franchissent la Moselle.. À la tombée de la nuit, le résultat est incroyable.. Quatre sections sont disponibles pour l'objectif, d'autant plus que l'unité n'a pas cessé de combattre depuis quatre jours et ne disposait jusqu'à là d'aucune expérience du combat.. Le nettoyage.. Dans la nuit, des explosifs et des équipements du génie sont acheminés par les échelons de service de la compagnie H.. Cinq poches de résistance sont repérées.. Au matin, elles sont attaquées par le truchement des charges explosives.. Le capitaine Adair se charge de la besogne.. À terme, la manœuvre porte ses fruits, même si tous les Allemands n'ont pas cessé de combattre.. La conclusion.. À 10h40, Maroun, lui-même blessé, voit se présenter devant lui 67 survivants ennemis.. 74 morts, côté allemand, sont dénombrés.. En dépit de ses blessures, le lieutenant-colonel refuse de se faire évacuer.. En mars 1945, le bataillon obtient la plus haute décoration décernable aux États-Unis : la " Distinguished Unit Citation ".. On écrit : " Pendant cinq jours d'action, le 2ème bataillon du 378th Inf.. Regt.. engagé dans sa première expérience de combat, en opération autonome pendant toute la durée, força un passage sur la Moselle en crue, progressa plus de 5 kilomètres face à un ennemi doté d'une farouche détermination, tua environ 300 Allemands, fit 215 prisonniers, captura deux importants forts et repoussa une puissante formation allemande.. Pendant ce temps, le bataillon perdit plus de 200 hommes.. Cette terrible détermination, ce grand courage personnel et cet extraordinaire talent firent que les hommes du 2ème bataillon du 378th Inf.. gagnèrent cette tête de pont à Thionville qui permit une parfaite exécution du plan mis au point par la XXe corps d'armée US et réalisa l'occupation de Metz.. Il sont un exemple pour tous nos hommes.. Le général Walker, le libérateur de Thionville.. La précision des chiffres fournis ne peut être pleinement assurée.. Pertes humaines :.. Environ 109 Thionvillois blessés.. Environ 223 habitants tués.. 1 déporté du travail.. 5 déportés.. 11 maquisards.. 13 expulsés.. 33 soldats.. 34 enrôlés de force.. 41 civils morts sous les bombes.. 57 déportés et internés politiques.. Environ 330 habitants déportés.. Environ 618 habitants réfugiés et évadés.. Environ 716 habitants expulsés.. 3 habitants fusillés par l'ennemi.. 4 habitants emmenés comme otages.. Cimetière juif sacaggé.. Destructions :.. Début des bombardements : 10 mai 1940.. Fin des bombardements : 11 novembre 1944.. 7 bombardements endurés par Thionville.. 50 immeubles détruits.. 200 immeubles endommagés.. Sinistrés :.. 2 évacuations.. 13 000 personnes en partie sinistrées.. Épuration :.. Inculpations :.. 8 membres du NSDAP.. 11 Blockleiter (Chefs de blocs d'immeubles) et Zellenleiter.. 14 fascistes italiens.. 24 membres du NSKK.. 34 SA.. Exécutions :.. 2 collaborateurs sommairement exécutés.. Bürckel est mort (Le Messin du : 07/10/44.. ) :.. La Radio de Londres nous annonce la mort, à la suite d'une pneumonie, du fameux Bürckel, Gauleiter de la Moselle et de la Sarre.. Parler de Joseph Bürckel, c'est retracer le calvaire de la Moselle.. Nous n'y manquerons pas dans un prochain numéro.. Le peuple doit savoir de quelle façon ignominieuse la " race des Seigneurs ", dans nos trois départements opprimés, à tyrannisé et assassiné des patriotes qui se sont refusés à se plier aux volontés des politiques d'un vainqueur brutale et fourbe, des patriotes que, ni les bonnes paroles, ni les menaces, ni les terreurs n'ont pu subjuguer.. Les méthodes employés par Bürckel en Moselle ont été portées à un rare degré de perfection teutonne.. Il possédait ces éminentes qualités nazies, comme en témoigne son passé, comme en font foi aussi les châteaux, les parcs et chasses qu'il a pu, avec les derniers de l'État et après l'expulsion de leurs légitimes propriétaires, s'offrir aux environs de Metz et de Strasbourg.. Depuis le 1er mars 1943, du fait de leur annexion, l'.. Alsace.. et la.. sont soumises aux lois et aux ordonnances allemandes.. C'est pourquoi elles font toutes deux l'objet d'une ordonnance datée du 15 septembre 1944, appliquée au fil de la libération du territoire.. L'ordonnance dit :.. Article 1er - Le rétablissement de la légalité républicaine dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle est régi par les articles 1 à 6 de l'ordonnance relative au rétablissement de la légalité républicaine sur le territoire continental et par les dispositions de la présente ordonnance.. Art.. - Tous les textes édictés en toute matière par la puissance occupation dans les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, quelles que soient leur forme et leur dénomination, sont et demeurent nuls et non avenus, sous réserve des mesures transitoires prévues à l'article 5 ci-dessous.. - La législation en vigueur dans les hauts départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle, à la date du 16 juin 1940 est restée seule applicable et est provisoirement maintenue en vigueur.. La situation atypique de Thionville :.. Comme le dit le " Journal Libre " du vendredi 27 novembre 1944, Thionville est coupée en deux par la ligne de front.. Et la situation en est d'autant plus exceptionnelle que 8000 habitants vivent entre les batteries américaines ainsi que les mortiers allemandes.. La situation à Thionville est extraordinaire du fait que, à cette époque, elle est la seule ville de France à avoir pour monnaie courante le mark.. Scindée en deux par la Moselle, la ville voit, sur sa rive gauche, autour de sa mairie et de sa sous-préfecture, ses maisons aux toits éventrés.. Ces dommages sont liés aux tirs allemands, pour leur part établis sur la rive droite, autour du faubourg de Basse-Yutz et de la gare.. Les échanges de projectiles sont permanents, menaçant de blesser les Thionvillois ayant opté pour poursuivre leur vie dans la ville.. On peut comprendre la peur des habitants, quand les.. V1.. des Allemands, tirés depuis leur base dans le secteur de.. Mondorf.. , s'écrasent dans le canton de.. Bouzonville.. Le Pont des Alliés :.. Le génie militaire français, entre le 10 et le 15 juin 1940, fait sauter deux archers du pont de 1846.. Sitôt entrés à Thionville, les Allemands débutent la construction d'une passerelle en bois entre les deux rives.. Dans le même temps, ils entament l'élévation d'un nouveau pont à l'emplacement de l'ancien pont-couvert.. Sa mise en service a lieu en 1941.. Au cours de la libération de la ville par les troupes alliées, les Allemands font sauter, le mardi 12 septembre 1944, les arches centrales du pont de 1941.. Entre le 9 et le 19 novembre 1944, les Américains posent une charpente métallique entre la rive gauche et le tronçon du pont détruit, le matériel déposé préalablement sur la Place du Marché.. Les travaux de reconstruction du pont de 1941 débutent au moins de novembre 1945 pour se terminer le 1er octobre 1946.. Passerelle jetée au-dessus de la Moselle par les Alliés.. Lexique :.. SA (Sturmabteilung, ou Sections d'Assaut).. Ernst Röhm.. et les grands chefs de la SA avaient été éliminés sur ordre du Führer lors de la " Nuit des longs couteaux ", survenue entre le 29 et le 30 juin 1934.. Après cette épuration, les SA demeurent une formation paramilitaire, un corps d'encadrement des masses.. De nombreux membres de la SA escomptent ainsi échapper à leur passé politique ou syndical, voire ne pas être poursuivis par leur lourd casier judiciaire.. Dans la Lorraine annexée, on compte cinq Standarte, ou régiments d'infanterie, respectivement implantés à Metz, à Thionville, à.. Saint-Avold.. Sarrebourg.. et à.. Sarreguemines.. NSDAP (National Sozialistische Deutscher Arbeiter Partei).. Le.. NSDAP.. est un mouvement politique allemand fondé par.. Adolf Hitler.. Très hiérarchisé, on y trouve des Blockleiter, des Zelleiter ainsi que des Ortsgruppenleiter.. NSKK (National Sozialistische Kraftfahr-Korps).. Issu de la SA et de la.. SS.. , le.. NSKK.. est une organisation militaire.. D'où le fait que l'uniforme du NSKK s'inspire des deux formations.. Les chemises brunes rappellent les SA, à juste titre surnommés les " Chemises brunes ".. Les calots et les culottes de cheval noirs évoquent pour leur part les SS.. Les membres du NSKK sont dans leur majorité des passionnés d'automobile.. Le général Walton Harris Walker et le maire de Thionville Henri Lronard.. Pour consulter les articles sur l'Annexion de Thionville et l'héritage laissé par la guerre à Thionville, cliquez sur les liens :.. [2].. Mais un jour dans notre vie.. Le printemps refleurira.. Liberté, liberté chérie.. Je dirai : Tu es à moi.. Le Chant des Marais.. http://fr.. wikipedia.. org/wiki/Thionville.. org/wiki/Seconde_Guerre_mondiale.. Crédits photos :.. Archives de la ville de Thionville.. Wikipédia.. Wikithionville.. Crédits documentation :.. SANTILLI Corentin.. Remerciement à.. LAGLASSE Dominique.. toute l'équipe des Archives municipales.. pour leur coopération à la création de l'article " Libération de Thionville ".. Article initié par.. php?title=Lib%C3%A9ration_de_Thionville.. Catégories.. |.. Quartier.. Dernière modification de cette page le 26 mai 2012 à 16:27.. Cette page a été consultée 3 626 fois..

    Original link path: /index.php?title=Lib%C3%A9ration_de_Thionville
    Open archive

  • Title: Mon quartier idéal - Wikithionville
    Descriptive info: Mon quartier idéal.. Cette année, les élèves de deux classes de l'école Saint-Hubert de Thionville ont travaillé à la réalisation de maquettes représentant leur quartier idéal.. Cette animation, réalisée parallèlement au projet de rénovation urbaine (ANRU) qui transforme petit à petit le quartier de la Côte des roses au cœur duquel se situe l'école, a permis aux enfants de se questionner sur leurs habitudes dans leur cadre de vie et sur la manière dont ils souhaiteraient voir celui-ci évolué dans l'avenir.. Porté par le soutien de la Direction de l'urbanisme de la ville de Thionville, ce projet intégrait l'intervention d'une architecte conseiller du C.. A.. U.. E.. de la Moselle, Guénaëlle Lebras[.. ], pour accompagner les enfants dans leur réflexion et les sensibiliser aux nouvelles problématiques en terme d'environnement.. Le résultat de ce travail a  ...   belles maquettes sont visibles à la Maison de quartier de la Côte des roses.. Mon quartier idéal.. Des élèves de l'école St-Hubert à Thionville ont participé à la réalisation de 2 maquettes présentant leur quartier idéal.. Les professeurs et l'intervenante du CAUE, Guénaëlle Lebras ont été sensibles au regard des enfants sur les transformations de leur quartier, la Côte des roses, qui fait actuellement l'objet d'un plan de rénovation (ANRU).. De plus, un effort tout particulier a été fourni pour travailler sur le mode de vie et le rapport à l'environnement.. Réalisation : Thomas Guedenet.. Plus d'informations et d'images sur la rénovation du quartier de la Côte des roses sur le site.. Saisir le changement.. php?title=Mon_quartier_id%C3%A9al.. Dernière modification de cette page le 28 juillet 2012 à 09:54.. Cette page a été consultée 1 181 fois..

    Original link path: /index.php?title=Mon_quartier_id%C3%A9al
    Open archive

  • Title: Notre-Dame de l'assomption - Wikithionville
    Descriptive info: Notre-Dame de l'assomption.. Si il est de coutume de dire que l'église est milieu du village, en ville c'est différent ! Ainsi, dans le quartier Est de Thionville, se trouve l'Eglise Notre-Dame de l'assomption, qui a une histoire bien singulière.. Serge Philippi nous la raconte dans cette vidéo.. EmbedVideo does not recognize the video service ".. service.. ".. php?title=Notre-Dame_de_l%27assomption.. Dernière modification de cette page le 16 décembre 2009 à 20:32.. Cette page a été consultée 1 044 fois..

    Original link path: /index.php?title=Notre-Dame_de_l%27assomption
    Open archive

  • Title: Nouvelle démolition à la Côte des Roses - Wikithionville
    Descriptive info: Nouvelle démolition à la Côte des Roses.. Le 20 septembre 2011.. , les premiers coups de pelleteuse ont entamé la démolition de l'immeuble 24-26 chaussée d'Océanie et 8-10 impasse Corneille.. De nombreux spectateurs étaient venus assister à cet événement; aussi bien des anciens habitants, relogés à présent sur la Côte des Roses ou plus loin, ainsi que d'autres, venus en voisins.. Pour certains d'entre eux, c'est l'occasion de se retrouver, et de se remémorer des souvenirs.. Pour d'autres, de faire le point sur les changements qui surviennent dans le quartier.. Cette démolition va ouvrir le square Fénelon, qui sera dorénavant la porte d'entrée sur le quartier, visible depuis la chaussée d'Océanie.. Le square fait également l'objet d'un  ...   élus de la ville, pour présenter une maquette réalisée par des enfants de l'école Saint Hubert (le quartier idéal), une exposition de photographies, intitulée « La photo du mois », et un film réalisé l'an passé par le centre Le Lierre, abordant les questions de relogement dûs à cette rénovation urbaine.. Premiers coups de pelle chaussée d'Océanie.. un film de Thomas Guedenet.. A l'occasion de cette démolition, les habitants témoignent de leurs sentiments et de leurs impressions sur cet évènement, et sur le quartier de la Côte des Roses.. Cet article est également visible sur le blog.. php?title=Nouvelle_d%C3%A9molition_%C3%A0_la_C%C3%B4te_des_Roses.. Dernière modification de cette page le 29 septembre 2011 à 09:48.. Cette page a été consultée 1 115 fois..

    Original link path: /index.php?title=Nouvelle_d%C3%A9molition_%C3%A0_la_C%C3%B4te_des_Roses
    Open archive

  • Title: Photos de Thionville de 1900 à nos jours - Wikithionville
    Descriptive info: Photos de Thionville de 1900 à nos jours.. PHOTOS DE THIONVILLE DEPUIS 1900 à NOS JOURS.. Les Photos ici.. php?title=Photos_de_Thionville_de_1900_%C3%A0_nos_jours.. Dernière modification de cette page le 20 septembre 2011 à 10:57.. Cette page a été consultée 1 353 fois..

    Original link path: /index.php?title=Photos_de_Thionville_de_1900_%C3%A0_nos_jours
    Open archive

  • Title: Projet Struthof - Wikithionville
    Descriptive info: Projet Struthof.. Présentation du projet.. Le projet Struthof à été réalisé dans le cadre de l'aide aux devoirs collégiens avec la Maison de Quartier de la Côte des Roses.. Dans ce projet, 11 élèves de la 5ème à la 3ème issus de différents établissements dont Paul Valéry, Charlemagne et Hélène Boucher ont participé.. But du projet :.. Travailler sur un sujet qui touche notre programme scolaire.. Nous amener à débattre sur des faits historiques de la Seconde guerre mondiale.. Approfondir nos connaissances et visiter des sites historiques importants.. Etapes du projet :.. Début avril, le projet était de montrer aux jeunes et aux grands, les moments forts de la deuxième guerre mondiale, plus précisément sur le camp de Struthof situé en Alsace.. Sensibilisation était le mot clé de ce projet.. En mai, nous avons réalisé une mini-exposition sur la seconde guerre mondiale ayant pour support des photos, des images, des cartes et des recherches sur internet.. Le 7 juin, une projection à été faite du film « La nouvelle guerre des boutons » suivie d'un débat avec tous les participants du projet.. Enfin le 15 juin, nous avons visité le camp de concentration du Struthof, à Natzweiler en Alsace, et le musée de la résistance situé devant le camp.. Conclusion :.. Ce projet nous a permis de nous  ...   arts, comme pour ma propre culture générale.. Je n'ai pas vraiment de point négatif, à part savoir ce qu'ont pu faire les S.. S aux juifs, tziganes, résistants, etc.. ".. Kathy P.. "Mes impressions sur cette sortie au camp du Struthof sont positives, j'ai pu voir à peu près à quoi ressemblait le quotidien des détenus.. Ils étaient enfermés dans des pièces vides de 4m².. Cette sortie m'a également aidée lors de l'histoire des arts et du brevet.. Aurélie B.. :.. "Le 15 juin, nous avons été visiter le Struthof.. J'ai pu y voir les chambres à gaz, le four crématoire, etc.. Ce qui m'a le plus impressionnée étaient les témoignages écrits par les résistants.. J'ai voulu participer à cette sortie afin d'approfondir mes connaissances personnelles et d'en savoir un peu plus sur la vie que menaient les personnes avant la guerre.. Cindy K.. "Le 15 juin, j'ai pu participer à une sortie, je suis allée visité le Struthof.. Pendant cette visite j'ai pu voir les conditions de vie des déportés et les punitions qu'on leur faisait subir.. Ce qui m'a le plus marquée, ce sont les nombreuses photos et vidéos où l'on voyait les personnes torturées et mutilées.. php?title=Projet_Struthof.. Dernière modification de cette page le 5 juillet 2013 à 08:07.. Cette page a été consultée 637 fois..

    Original link path: /index.php?title=Projet_Struthof
    Open archive

  • Title: Renaissance au musée de la Tour aux Puces - Wikithionville
    Descriptive info: Renaissance au musée de la Tour aux Puces.. RENAISSANCE à THIONVILLE au Musée de la Tour aux Puces.. Le bâtiment a été en partie restauré en 1583 : plusieurs pièces portent les marques de cette époque :.. voûte d'ogives des deux salles d'exposition au rez-de-chaussée.. un escalier à vis du 16ème.. salles d'exposition à l'étage.. fenêtres à meneaux de 1490.. De nombreux objets de cette période sont exposés dans le musée :..  ...   funéraires.. pierre de fondation de 1584 (de Daspich).. pierres de dédicace de 1607 et de 1555 (de Thionville).. copies de sceaux.. L'ancien couvent des Augustins a fourni des pièces au musée :.. statues.. clé de voûte.. éléments lapidaires.. Voir également.. Renaissance à Thionville.. Liste établie pour l’antenne de Thionville de l'U.. C.. P.. php?title=Renaissance_au_mus%C3%A9e_de_la_Tour_aux_Puces.. Dernière modification de cette page le 27 septembre 2011 à 08:38.. Cette page a été consultée 908 fois..

    Original link path: /index.php?title=Renaissance_au_mus%C3%A9e_de_la_Tour_aux_Puces
    Open archive

  • Title: Renaissance à Thionville - Wikithionville
    Descriptive info: Traces architecturales de la RENAISSANCE à THIONVILLE.. Thionville possède encore quelques traces architecturales de l'époque de la Renaissance et ce malgré de très nombreux conflits qui ont secoué notre ville et détruit bon nombre de bâtiments.. En se promenant dans la vieille ville, en plus de l'hôtel de Raville, vestige le plus important et le plus intéressant, on peut voir quelques éléments non dénués d'intérêt :.. Dans la cour du Château.. un blason avec deux croix de Saint-André daté de 1539 le passage voûté du XIVème et les tours jumelles restaurées en 1543 et  ...   façade du XVI ème.. 16 rue Brûlée.. chapiteau sculpté de la moitié du XVI ème (que je n'ai pas encore trouvé !).. cour du Mersch.. voûte d'ogives dans un restaurant (fin XV ème - début XVI ème).. Musée de la Tour aux Puces.. Ce musée thionvillois possède de nombreuses pièces datées de cette époque.. Plusieurs salles ont été fortement restaurées au XVIème siècle.. Liste établie pour l’antenne de l'Université de la Culture Permanente de Thionville.. php?title=Renaissance_%C3%A0_Thionville.. Dernière modification de cette page le 27 septembre 2011 à 08:37.. Cette page a été consultée 1 071 fois..

    Original link path: /index.php?title=Renaissance_%C3%A0_Thionville
    Open archive

  • Title: Souvenirs de la Perdrix - Wikithionville
    Descriptive info: Souvenirs de la Perdrix.. Le 27 mars 2012, la tour de la Perdrix, située au coeur du quartier de la Côte des roses à Thionville, a été détruite.. Quelques jours avant, trois habitants se retrouvaient sur la parvis de la Maison de quartier, au pied de la tour, pour partager leurs souvenirs.. Qu'ils l'aient côtoyé pendant plus de 30 ans, y aient vécu ou même travaillé, chacun  ...   cours sur le quartier.. Souvenirs de la Perdrix.. Trois habitants du quartier de la Côte des roses à Thionville se remémorent les moments passés dans la tour de la Perdrix, quelques jours avant sa démolition.. Retrouvez également le film de la démolition.. Et sur le site.. saisir le changement.. php?title=Souvenirs_de_la_Perdrix.. Dernière modification de cette page le 26 avril 2012 à 14:04.. Cette page a été consultée 863 fois..

    Original link path: /index.php?title=Souvenirs_de_la_Perdrix
    Open archive

  • Title: Thionville sous l'Annexion - Wikithionville
    Descriptive info: Thionville sous l'Annexion.. Le bureau de garnison, derrière la guérite, fut détruit en 1970, et voit à présent s'élever à sa place la Cour des Capucins.. Ami entends-tu.. Le vol noir des corbeaux.. Sur nos plaines.. Les cris sourds du pays.. Qu'on enchaîne.. Chronologie de Thionville dans la Seconde Guerre Mondiale :.. L'annexion de Thionville :.. Vivre sous l'Annexion :.. La Hitlerjugend (ou Jeunesse Hitlérienne) :.. Lettre originale du Procureur du Reich.. Lettre traduite de l'allemand du Procureur du Reich.. L'invasion de la Pologne.. Le 1er septembre, la.. Pologne.. est envahie par.. Hitler.. Les Allemands appliquent la tactique de la.. Blitzkrieg.. , dite de la guerre-éclair.. Combinant les assauts des avions, des blindés ainsi que des fantassins, elle vise surtout à précipiter la chute du territoire envahi en un temps record.. Et la vélocité de la.. Wehrmacht.. atteste de l'efficacité de la manœuvre.. En quatre semaines à peine, la Pologne s'écroule.. (1).. Hitler et.. Staline.. , qui a fait envahir le pays par l'est, se partagent finalement les dépouilles de la Pologne.. La ruée à l'ouest.. La.. Drôle de guerre.. , menée par les Anglais, les Allemands et les Français, respectivement retranchés derrière la.. Ligne Maginot.. Ligne Siegfried.. , est rompue le 10 mai 1940.. Les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg voient la Wehrmacht se ruer à l'ouest.. Alors que le généralissime.. Gamelin.. engage ses meilleures troupes en Belgique, le front français est percé dans les Ardennes.. La Ligne Maginot n'y étend pas ses méandres, la forêt ayant été jugée trop hostile à la circulation de véhicules.. Pourtant, les blindés allemands la traversent en trois jours.. Le général.. Heinz Guderian.. opère une.. percée à Sedan.. , déjà marquée par la.. défaite de 1871.. Il referme ensuite les tenailles de son piège, remontant au nord et forçant les armées françaises, avec le corps expéditionnaire britannique, à obliquer en direction de.. Dunkerque.. La Bataille de Dunkerque.. Acculés à la.. Mer du Nord.. , Français et Anglais sont miraculeusement accueillis par les bateaux britanniques dépêchés par.. Churchill.. Alors qu'ils y embarquent, les Français retiennent les Allemands dans les faubourgs de Dunkerque, au prix de très lourdes pertes.. Et lorsque les soldats du Reich investissent la plage, les navires ont déjà pris le large.. Même les avions de la.. Luftwaffe.. , lâchés à la demande de.. Göring.. auprès du Führer, ne peuvent enrayer leur fuite.. La victoire de Dunkerque soulève une vague d'enthousiasme en Allemagne.. Hitler fait même de ce jour la fête nationale du pays, voulant commémorer, selon lui, la plus grande bataille de tous les temps.. L'Exode.. Forte de ses succès, la Wehrmacht prend la direction du sud.. Sur son passage, des millions de civils fuient.. C'est l'.. Exode.. Les.. Stukas.. de la Luftwaffe, redoutables chasseurs-bombardiers célèbres pour leur précision mortelle, n'hésitent pas à tirer sur les populations.. Leurs sirènes stridentes deviennent la terreur des routes de France.. Les Français sur les routes.. La Ligne Weygand.. Nommé général en chef des armées françaises, le général.. Weygand.. forme une ligne de défense de la Somme, surnommée la.. Ligne Weygand.. En dépit de la résistance française, les Allemands brisent la défense.. Paris, ville ouverte.. Déclarée ville ouverte, la capitale est occupée par les Allemands.. Bien vite,.. Pétain.. sollicite un armistice, le 17 juin 1940.. Malgré.. l'appel du général de Gaulle à la résistance le 18 juin 1940.. , l'humiliant armistice entre en application le 25 juin 1940.. Hitler aura tout fait pour rendre à la France la dégradation infligée à l'Allemagne à la fin de la.. Première Guerre Mondiale.. , déplaçant à cette attention le.. wagon de l'armistice.. Le wagon sera par la suite emmené à.. Berlin.. , et dynamité par les.. à la fin de la guerre, alors que le Reich agonise.. Hitler devant la Tour Eiffel.. L'armistice.. Les conditions de l'armistice sont très dures.. Par exemple :.. La moitié nord du pays et la côte atlantique sont occupées par les Allemands.. On parle de.. zone occupée.. , en opposition avec la.. zone libre.. dont la capitale est.. Vichy.. ligne de démarcation.. les sépare toutes deux.. La France doit entretenir les effectifs de la Wehrmacht sur place.. L'Alsace.. sont annexées au.. Grand Reich.. Un crépuscule de quatre ans s'abat sur les territoires annexés.. 1939.. 1 septembre.. À 4h45 du matin, les Allemands envahissent la Pologne.. Le premier coup de canon de la.. Seconde Guerre Mondiale.. , tiré par le cuirassé.. Schleswig-Holstein.. , est donné sur.. Dantzig.. Les rumeurs de cette invasion arrivent à.. Dans les locaux de l'infirmerie du Lycée Charlemagne, les infirmiers brancardiers de Thionville établissent un poste de secours d'envergure.. La mobilisation générale est décrétée.. Emboîtant le pas à son allié britannique, entré en guerre à 11h, la France déclare la guerre à l'Allemagne à 17h.. Pour la première fois, Hitler, qui prédisait la passivité des démocraties occidentales, se trompe sur leur compte.. 1940.. 9 mai.. La Wehrmacht envahit le.. Luxembourg.. 9 mai à 21h30.. Le poste de commandement de la IIIème Armée Française est informé par le sous-préfet de Thionville, Albert Durocher, de l'invasion du Luxembourg.. 10 mai.. Alors que débute la.. Bataille de France.. , Thionville est évacué.. 10 au 15 juin.. Deux arches du pont de 1846 sont détruites par le génie militaire français.. 18 juin.. Charles Bourrat, préfet de la Moselle, et Albert Durocher, sous-préfet de Thionville, sont arrêtés.. 26 juin.. Nommé supérieur général des usines de Lorraine (y compris la.. Meurthe-et-Moselle.. ),.. Hermann Röchling.. étend sa mainmise aux Hauts-fourneaux et aciéries de Thionville.. Été 1940.. Les Allemands incendient sciemment la synagogue de Thionville, pourtant inaugurée le 19 août 1913.. Le cimetière juif est profané par la même occasion.. 8 août.. Le chef de l'administration civile de Lorraine fonde, en vertu du décret du 8 août, sept caisses d'épargne d'arrondissement.. Il se tient un discours, à la salle Saint Maximin, du Kreisleiter Friedrich Weber.. Octobre.. Des fermiers du.. Palatinat.. occupent le domaine de Lagrange (commune de.. Manom.. ).. 135 Thionvillois rejoignent les rangs d'un Standarte (Régiment) de.. Novembre.. Le groupe 712 : Diedenhofen de la.. Hitlerjugend.. voit le jour.. Entre le 11 et le 21 novembre.. Des Mosellans sont expulsés.. 12 décembre.. Constitué des arrondissements supprimés de Thionville-Est et de Thionville-Ouest, le cercle rural de Thionville est créé.. À sa tête se trouve le Dr Becker, un Landkommissar.. Kreisleiter.. veille à l'organisation du parti.. 1941.. 21 mai.. Le chef d'état-major de la SA,.. Viktor Lutze.. , visite la ville.. L'Institut Notre-Dame de la Providence ferme ses portes.. La chapelle est transformée en salle des fêtes.. L'autel est remplacé par un piano.. Les portraits des principaux dirigeants allemands supplantent les statues des saints.. Institut Notre-Dame de la Providence.. 20 juillet.. À 18h, la Place du Marché est envahie par les formations de la " Deutsche Volksgemeinschaft ".. 28 juillet.. Un prêtre de Thionville, Robert Berain, est expulsé.. 27 octobre.. Gauleiter.. Josef Bürckel.. visite la ville.. Un défilé de la Wehrmacht, de la SS, de la SA et de la Hitlerjugend est organisé.. 1943.. Entre le 22 et le 24 janvier.. Des Lorrains, lesquels manifestent leur attachement à la France, sont déportés.. Les autorités allemandes déportent également leur famille.. 5 septembre.. Une section du NSDAP est créée à Thionville.. 29 octobre.. Le lieutenant de la Luftwaffe Kurt Mevissen signe le livre d'or de Thionville.. Le 18 juin 1940, consécutivement à la prise de Metz remontant à la veille, le préfet de la Moselle Charles Bourrat et le sous-préfet de Thionville Albert Durocher sont arrêtés.. Le préfet est remplacé par le Dr Rech.. Dans les semaines qui suivent, l'administration, aussi bien sur le plan de l'organisation que du personnel, est germanisée.. Hitler viole la clause de l'armistice en rétablissant, le 17 juillet 1940, la frontière de 1914-1918.. Les interventions du parti nazi, de la police ainsi que de la Wehrmacht perturbent le fonctionnement de l'administration civile.. À la date du 2 août 1940,  ...   des heures de cours, la classe clame.. Heil Hitler.. ! en tendant le bras et la paume.. Aux rentrées et aux vacances, on salue devant le drapeau hissé au sommet du mât.. Les professeurs sont salués le bras levé, tant à l'école qu'en-dehors de l'école.. Chaque classe compte un " Klassenführer " (un responsable de la classe), souvent l'élève au grade le plus élevé dans la Hitlerjugend, le plus paresseux mais aussi le plus brutal.. Dans les rangs, on parle de l' " ordre nouveau ".. La SS recrute les plus âgés.. De nombreux " Feier " (Feux) se tiennent dans la salle des fêtes de l'école (le plus souvent la chapelle transformée, comme il en a été le cas à l'Institut Notre-Dame de la Providence).. Les discours tenus par les anciens élèves ou ceux du directeur passent avant les études.. C'est pourquoi les Lorrains, des quatre années qu'ils passent sur les bancs de l'école allemande, ne garderont que de faibles connaissances.. Beaucoup, à vrai dire, ne peuvent assister au cours, leur langue maternelle, le français, ayant été interdite.. Et même plus tard, les jeunes Lorrains, quand leur maîtrise de la langue allemande est acquise, ne bénéficient que de cours foncièrement raciaux.. La " race germanique " est élevée parmi les autres.. On dit même que le.. Maréchal Joffre.. a remporté la première bataille de la Marne uniquement parce que ses armées comptaient des effectifs germaniques, pour le peu que ceux-ci aient été wallons et lorrains.. Si les Lorrains parviennent à travailler, ils le doivent à leurs professeurs ayant osé se dresser devant les menaces de la Gestapo et critiquer la nouvelle politique scolaire.. Les SS les considèrent comme les résistants les plus complets.. La radicalisation de l'enseignement.. Au fil des années, le Reich, enlisé dans guerre mondiale, sombre dans la barbarie et la cruauté, en raison de ses défaites sur tous les fronts (à l'est, l'humiliation devant.. Leningrad.. Moscou.. ; au sud, la défaite à.. El Alamein.. ; dans le Pacifique, l'écrasement des alliés japonais à.. Midway.. Comme Hitler radicalise son pays, il fait radicaliser l'enseignement.. Qu'ils soient âgés de seize, de dix-sept ou de dix-huit ans, les écoliers gonflent les rangs de la " Heimatflak ", un échelon de protection.. Comme des soldats, ils sont contraints, le jour, à effectuer des travaux de terrassement, tandis que, la nuit, ils passent leur temps à dormir en classe.. Le proverbe devient même : " La Heimatflak n'a que deux réflexes : manger et dormir ".. Les membres de la Heimatflak sont mobilisés plus tard dans le " Service du Travail ".. Pour venir à une conclusion, la politique scolaire allemande aura fait prendre un retard considérable dans les études des jeunes Lorrains.. Au lieu de les enrichir, elle les aura abêti par des concepts raciaux et des idéologies haineuses.. Des jeunes hommes enrôlés dans la Hitlerjugend.. Hitler dit :.. " Je veux une jeunesse brutale, impérieuse, impavide et cruelle.. Cela, les jeunes Lorrains s'efforceront de ne pas le devenir.. La première formation paramilitaire.. Selon la volonté du Führer, toutes les associations et les organisations ont été dissoutes au profit de la Hitlerjugend.. Celle-ci comprend les enfants " dignes de leur patrie ", les enfants chéris par le régime.. De toutes les formations paramilitaires allemandes, il faut passer en premier par celle-ci.. Les services.. À la Hitlerjugend, l'État accorde un équipement extrêmement sophistiqué.. Lors de la.. Bataille d'Angleterre.. , les embrigadés sont nombreux à prendre place dans des avions miniatures, essayant de simuler des traques célestes impitoyables.. La musique et le théâtre sont offerts par la Jeunesse Hitlérienne, mais aussi des cours, des excursions, des camps de vacances et de ski.. La propagande.. Une propagande incroyable imprègne la Hitlerjugend, d'où l'habitude des embrigadés de porter un uniforme et un poignard au flanc.. Mais elle consiste également en des affiches.. L'une, d'ailleurs, montre deux jeunes hommes côte à côte, l'un blond et d'une beauté éblouissante, l'autre coiffé d'un béret basque et représenté en train de fumer.. Une légende annonce " Jeune Lorrain, choisis ! ".. Hormis ceux proposés par la Hitlerjugend, aucun loisir ne rythme la vie des Lorrains.. Et de sport, les membres de la Hitlerjugend n'en manquent pas.. Rompus à tous les exercices physiques, cela explique la détermination des dernières sections de la Jeunesse Hitlérienne dans les rues de.. Berlin envahie par les Russes.. , au crépuscule du.. national-socialisme.. La volonté d'Hitler.. Hitler ne lasse pas de le clamer :.. La jeunesse doit être tout cela.. Elle doit supporter la souffrance.. Il ne doit y avoir en elle rien de faible ou de tendre.. Le fauve libre et magnifique doit à nouveau briller dans ses yeux.. Forte et belle : voilà comment je veux ma jeunesse.. Elle pratiquera tous les exercices physiques.. Je veux une jeunesse athlétique.. C’est la première chose, et la plus importante.. C’est ainsi que j’effacerai des millénaires de domestication humaine.. L'effigie.. Comme il y a une effigie aux travailleurs de l'URSS (.. Stakhanov.. ), il y a une effigie aux embrigadés :.. Reinhard Heydrich.. Et je vous dis que je veille et que j’ai abattu un homme d’Hitler.. Il est mort dans la rue déserte.. Le veilleur du Pont-au-Change.. de Robert Desnos.. Abschrift.. Der Oberreichsanwalt beim Volksgerichtshof.. Gesch.. Z.. :6 J 138/44 (Bitte in der Antwort anzugeben).. Berlin W.. 9, den 28.. Oktober 1944.. Bellevuestraße 15.. Fernsperecher :.. An den Herrn Vorstand des Zuchthauses in St.. Georgen-Bayreuth.. Betrifft.. : Strafsache gegen Gaston Rock un Andere wegen Vorbereitung zum.. Hochverrat.. Anlagen.. : 7 Ladungen,7 ZU.. In der vorliegenden Strafsache ersuche ich, die anliegenden Iadungen zu dem.. am 9 November 1944, 9 Uhr vor dem 4.. Senate des Volksgerichtshofs in Bayreuth Leonradstraße 15 anstehenden Hauptverhanlungstermin den in dortigen Zuchthaus in Untersuchungshaft befindlichen Angeklagten.. Gaston Rock,.. Jacob Manich,.. Emil Rock,.. Karl Birenne,.. Karl Kimm,.. Franz Lamm,.. Alfred Klein.. unter Beobachtung des § 216 Abs.. 2 Satz 2 StPO.. zustellen und die Zustellungsurkunde hierher gelangen zu lassen.. Den Hernn Polizeipräsidenten in Bayreuth habe ich um Vorführung der Angeklagten zum Hauptverhandlungstermin ersucht.. Die Gefangenen sind streng voneinander getrennet zu halten.. Auf Anordung Form.. V.. 46.. Lettre copie.. Le procureur du Reich à la Cour de justice populaire.. Dossier : 6 J 138/44 (À rappeler dans votre réponse).. Berlin, le 28 octobre 1944.. Bellevustraße 15.. Au directeur de la prison de Sankt Georgen-Bayreuth.. Objet.. : Procédure judicaire à l'encontre de Gaston Rock et d'autres soupçonnés de.. haute trahison.. Pièces-jointes.. : 7 convocations.. Dans la présente affaire pénale, je vous demande de faire parvenir la convocation ci-jointe aux accusés, dont le nom suit et qui se trouvent internés dans la maison d'arrêt.. La convocation est fixée au 9 novembre 1944 à 9 heures devant le quatrième Sénat de la Cour de justice populaire de.. Bayreuth.. , Leonradstraße 15.. J'ai informé le chef de la police de Bayreuth quant à la présentation des accusés à la date fixée.. Les accusés devront être strictement éloignés les uns des autres.. Par ordre (signature).. (Vu le 2 novembre 1944).. Au cœur de la ville impassible j’ai vengé mes frères assassinés.. Au Fort de Romainville et au Mont Valérien,.. Dans les échos fugitifs et renaissants du monde, de la ville et des saisons.. Pour consulter les articles sur la Libération de Thionville et l'héritage laissé par la guerre à Thionville, cliquez sur les liens :.. Dans ce camp morne et sauvage.. Entouré de murs de fer.. Il nous semble vivre en cage.. Au milieu d'un grand désert.. org/wiki/Jeunesses_hitl%C3%A9riennes.. Article Wikipédia sur la Seconde Guerre Mondiale.. Lettres de Lorraine et d'Alsace.. pour leur coopération à la création de l'article " Thionville sous l'Annexion ".. TRITZ Rémy.. , professeur d'Allemand au Lycée privé Notre-Dame de la Providence à Thionville, pour sa traduction de la lettre.. php?title=Thionville_sous_l%27Annexion.. Dernière modification de cette page le 14 décembre 2012 à 23:05.. Cette page a été consultée 3 148 fois..

    Original link path: /index.php?title=Thionville_sous_l%27Annexion
    Open archive





  • Archived pages: 435