www.archive-fr-2014.com » FR » W » WIKITHIONVILLE

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 435 . Archive date: 2014-10.

  • Title: Passerelles, histoire d'une revue - Wikithionville
    Descriptive info: Sommaire.. 1.. La revue Passerelles.. 1.. A l'origine de Passerelles : Daniel Laumesfeld, Jean-Philippe Ruiz et "Ensemble et Autrement".. 2.. Daniel LAUMESFELD - Projet d'action culturelle -Extraits 1990 -.. 3.. De Passerelles à Passerelles ONG.. 4.. Les Publications de 1990 à 2007.. La revue.. Passerelles.. a été créée en 1990 par Daniel Laumesfeld et Jean-Philippe Ruiz, à Thionville.. Editée en Lorraine, cette revue est nourrie de son Histoire : région transfrontalière, interculturelle, de migrations, la Lorraine est elle-même une passerelle.. Mais cette revue s’est intéressée aussi aux cultures d’Europe et de Méditerranée, à la construction européenne, aux « nationalités », aux minorités à travers le monde, aux nouvelles citoyennetés individuelles ou collectives.. par des approches multiples — sociologie, littérature, histoire, ethnologie, photographie — s'est évertuée à comprendre ces.. Temps nouveaux.. dans lesquels nous sommes entrés.. A l'origine de.. : Daniel Laumesfeld, Jean-Philippe Ruiz et "Ensemble et Autrement".. Daniel Laumesfeld est né le 29 janvier 1955 à Basse-Ham, village mosellan, dans une famille de langue et de culture franciques.. Il milite très tôt pour la défense de celles-ci en écrivant des poèmes et des chansons en platt, chansons qu'il enregistre et chante dans les villages.. Parallèlement, il entreprend des études de psychologie linguistique à Nancy, suivies d'une thèse de Doctorat en sociolinguistique à la Sorbonne.. Il participe aussi à de nombreuses interventions dans le cadre associatif, en France et à l'étranger, et à de nombreuses actions culturelles sur les thèmes du régionalisme et de la linguistique.. De 1982 à 1991, il enseigne dans le Supérieur à Metz.. En 1989, il organise de toutes pièces un colloque sur "Lorraine et espace méditerranéen" avec l'aide de l'association Ensemble et Autrement financée par la mairie de Thionville.. Deux sensibilités se mêlent chez ces militants associatifs : la première veut donner une visibilité à toutes les émigrations qui ont constitué la Lorraine de la naissance de la métallurgie à la fin du dix-neuvième siècle jusqu'à nos jours ; la seconde veut leur donner un statut.. Ce colloque donne naissance au premier numéro de.. qui constitue un des outils du projet d'action culturelle mûri par Daniel.. A ce moment-là, Daniel a déjà rédigé deux ouvrages : l'un collectif,.. Les Passagers du Solstice.. , résultat d'un travail d'enquête auprès de 24 familles de travailleurs pour la plupart immigrés, en Lorraine du fer ; l'autre plus personnel,.. Le Soufre et le Safran.. , où il a voulu raconter l'histoire de la Lorraine à travers une intrigue et mettre en évidence ce qui lui tient à coeur : une méfiance à l'égard du concept de nation et un attachement au petit pays de son enfance au nord de Thionville.. Voilà plus de quatre ans qu'"Ensemble et Autrement" mène une action interculturelle originale dans le cadre de l'action culturelle de la Municipalité de Thionville.. (.. ) rappelons ici le buts poursuivis :.. démarginaliser.. les pratiques culturelles des diverses communautés vivant dans notre région, en tablant d'une part sur la qualité des produits culturels proposés, d'autre part sur les richesses propres de ces cultures ; développer l'idée et les pratiques.. interculturelles.. entre ces communautés, qu'elles soient immigrées ou non ; faire de Thionville un ".. pôle interculturel.. ", une sorte de modèle.. Quelques pierres ont déjà été posées dans ce sens ; ".. " en particulier, demeureront comme demeure la Mémoire, afin qu'elle nourrisse les temps futurs.. Le projet qui suit s'inscrit dans cette continuité et cet esprit, tout en se proposant de consolider, élargir, concrétiser la démarche commencée, dans le même esprit de qualité, d'originalité, de pari.. A).. Opportunité.. ".. Moi Hassan fils de Mohammed le peseur (.. ), on me nomme aujourd'hui l'Africain, mais d'Afrique ne suis, ni d'Europe, ni d'Arabie.. On m'appelle aussi le Grenadin, le Fassi, le Zayyati, mais je ne viens d'aucun pays, d'aucune cité, d'aucune tribu.. Je suis le fils de la route, ma patrie est la caravane, et ma vie la plus inattendue des traversées (.. ).. De ma bouche tu entendras l'arabe, le turc, le castillan, le berbère, l'hébreu, le latin et l'italien vulgaire, car toutes les langues, toutes les prières m'appartiennent.. " (.. Amin Maalouf.. , Léon l'Africain).. Par la bouche de Léon l'Africain, et sous la plume de l'écrivain d'origine libanaise Amin Maalouf, on apprend qu'autour de l'an 1500, une sorte d'identité méditerranéenne existait bien avant notre moderne et mythique "identité européenne" de 1992.. Depuis 1492 - l'expulsion des Juifs puis des Musulmans d'Espagne, la découverte et la conquête des Nouveaux Mondes -, l'Europe n'a cessé à travers le colonialisme puis l'immigration, de vouloir soumettre l'Autre, de s'en faire une image tronquée, de forger sa propre identité par rapport à cet Autre, de le refouler hors de lui, quelque part dans son inconscient collectif.. L'action "Ensemble et Autrement" se propose d'agir globalement sur cet imaginaire tournant autour de l'"Immigré", et ce à partir d'ici, de cette région pleine de spécificités.. 1°.. Agir sur "l'imagerie" de l'immigration.. A l'heure où l'on parle de "construction" et d'"identité" de l'Europe, et où l'imaginaire est à nouveau fasciné (par médias interposés) par le spectre d'un affrontement Occident chrétien - Orient islamique, il nous semble crucial d'.. impulser une réflexion originale sur l'immigration.. , qui tienne compte des données nouvelles du monde ; de diffuser les fruits de cette réflexion par des moyens et des actions appropriés, de manière à agir sur l'"imagerie" de l'Immigré, de l'Autre, de l'Orient, etc.. ; enfin de.. promouvoir des dynamiques.. de rencontres et d'échanges, des passerelles, pour partager et faire  ...   Dans ce but, nous nous constituerons en ONG.. Jean-Philippe voudrait que nous mettions au service de certaines causes la compétence acquise par la revue en matière d'interculturalité.. Il reprend ainsi le projet de création d'un centre de recherches dirigé par Passerelles qu'avait envisagé Daniel.. Or, à part Jean-Philippe, Marielle et Michel, personne n'a le temps nécessaire ni les titres universitaires pour cela.. Michel demande néanmoins un congé pour études de six mois pour travailler à la revue.. Mais il faudrait être plus nombreux, contacter d'autres centres de recherches sur l'interculturalité comme celui de Sarrebrück.. Cela ne fonctionnera jamais.. Jean-Philippe, "la cheville ouvrière" a une baisse de tonus et son désir de partir grandit.. Lorsqu'il annonce son désir de fermer la boutique, Michel est un des rares à s'y opposer et à dire qu'il est prêt à prendre la relève.. Peu après, élu directeur de la publication, il souhaite donner une nouvelle impulsion à la revue.. Il pense qu'il est possible de l'ouvrir sur l'université de Metz, d'autant que beaucoup de contributeurs de la revue sont des universitaires.. Jean-Philippe a créé des événements lors de la sortie de chacun des numéros.. Ces événements ont eu lieu à Thionville.. Les lieux sont connus et fréquentés depuis longtemps, les événements ont donc leur public d'habitués.. Sortis de leur cadre de Thionville, le résultat s'avère plus mitigé.. Nous présentons ainsi le numéro sur la berbérité dans la salle du théâtre universitaire de Metz.. Malgré les invitations déposées dans l'ensemble des casiers des profs de lettres et sciences humaines, il n'y a pas un seul collègue de cette université dans la salle.. En revanche, celle-ci est pleine d'étudiants en majorité maghrébins.. La prestation de Salem Chaker, grand spécialiste de la berbérité à l'INALCO, est remarquable.. Elle est accompagnée de celle d'Augustin Barbara, ancien élève de Germaine Tillion, méridional chaleureux et sympathique qui commente le film.. Les images oubliées de Germaine Tillion.. dont il a suscité la réalisation.. Nous faisons une nouvelle tentative avec le numéro sur l'art arabo-musulman dont la réalisation est assurée par Michel aidé de Denis Damblé, responsable du service culturel à la mairie de Thionville.. Jeanine Veiss fait une brillante conférence introductive.. L'assistance est celle du troisième âge avec par ci par là la présence de quelques étudiants.. Dans cette tentative de travailler avec l'université de Metz, nous nous heurtons aux limites de ces féodalités universitaires assez ridicules quand leur suzerain n'est pas connu pour être une pointure extraordinaire.. Dans le même ordre d'idée, c'est Nadia qui porte pratiquement seule le numéro sur le Kurdistan.. Sa jeunesse, son allant et son charme offensif font beaucoup pour la réussite de ce numéro dont elle assure la diffusion avec son habituelle énergie.. Les exilés kurdes ont à Paris une délégation derrière la gare du Nord.. C'est là qu'a lieu la présentation du numéro pour sa sortie officielle.. Ce sera la dernière de ce type.. Nous assurons ensuite à la librairie Géronimo à Metz la sortie des mémoires de Mathias Matiska intitulées.. Un Homme en Résistance.. et écrites avec la collaboration de son fils Gérard et d'Isabelle, dernière arrivée à Passerelles.. Puis c'est Thierry qui prend la direction de la revue.. Rien n'y fait.. Quatre ans plus tard, Passerelles cesse d'exister.. était une belle revue, mais sa lecture supposait un certain bagage intellectuel.. Par ailleurs, les gens ne s'abonnent plus à de telles revues, sinon par militantisme.. Eventuellement, ils vont la lire dans une médiathèque.. Nous tirions à mille exemplaires, les tirages de presse universitaire en sciences sociales sont à huit cents.. C'est la réalité à laquelle nous nous sommes heurtés.. ✧.. La Revue d'Etudes Interculturelles.. (33 numéros de 1990 à décembre 2006).. N°1 :.. Lorraine-Méditerranée.. N°2 :.. Mémoires collectives.. N°3 :.. Islam et Modernité.. N°4 :.. La dimension interculturelle dans le monde du travail.. N°5 :.. Le métissage culturel.. N°6 :.. Nomadismes.. N°7 :.. Spiritualités et cultures.. N°8 9 :.. Violences… Misères… Cultures….. N°10 :.. Nation, langues et culture.. N°11 :.. L’Algérie nous parle.. N°12 :.. Résistances et combinaisons culturelles.. N°13 :.. Récits de la création.. N°14 :.. Viêt Nam, Laos, Cambodge.. N°15 :.. Science et Culture.. N°16 :.. Afriques.. N°17 :.. (hiver 1998) Le francique en Lorraine / Le droit d’asile en France.. N°18 19 :.. Le francique en Lorraine (2) / Littératures et métissage.. numéros édités par le service culturel de la ville jusqu'au numéro 19 puis par Passerelles ONG.. (créée en décembre 1999).. N°20 :.. (2000) Quart-Monde et Université / L’astronomie arabe.. N°21 :.. La Méditerranée caraïbe.. N°22.. Un siècle d’immigration au Luxembourg.. N°23.. Nouvelles formes de migration.. N°24.. Peuples, identités et langues berbères Tamazight face à son avenir.. N°25.. Identités européennes.. N°26.. Art contemporain arabe.. N°27.. Récits de vie.. N°28.. Migration et développement.. N°29.. Collection Mémoire vivante 1.. M.. Matiska, Un homme en résistance : itinéraire d’un petit-fils d’immigré.. N°30.. Kurdistan.. N°31 :.. L’action sociale et culturelle en question.. N°32.. (16°année – sept.. 2006) Besoin de personneS.. N°33.. (16°année – déc.. 2006) De la guerre, de la violence et du héros Regards croisés sur les femmes.. Hors Série :.. N°I : D.. Laumesfeld, Chemins.. N°II : Comme des Soleils.. Collection mémoire vivante :.. Le Gueulard (3° trimestre 2007).. Regards d'enfants sur le Kurdistan (sept.. 2007).. Roman :.. Le soufre et le safran, Daniel Laumesfeld.. Retrouvez également.. Daniel Laumesfeld : biographie chronologique.. et.. Daniel Laumesfeld par Gérard Nousse.. php?title=Passerelles,_histoire_d%27une_revue.. Catégories.. :.. Associatif.. |.. Dernière modification de cette page le 18 avril 2012 à 06:52.. Cette page a été consultée 7 979 fois..

    Original link path: /index.php?title=Passerelles,_histoire_d%27une_revue
    Open archive

  • Title: André Alexandre, un enfant dans la guerre - Wikithionville
    Descriptive info: Monsieur André Alexandre s’installe à Thionville où il est né en 1930, quelques années avant la guerre de 1940.. Avec ses parents, il arrive de Villerupt.. [1].. qui représente à l’époque la limite avec le monde francophone.. Sa mère gère une petite épicerie au 21 avenue Albert 1er et sa tante une station service de l’autre côté de la route.. la trottinette que son père avait offert à André Alexandre.. Son père est fait prisonnier au début de la guerre : quand la déroute est évidente, la ligne Maginot.. [2].. est ouverte et les soldats poussés à fuir.. Le père d’André ira jusqu’à Dijon à bicyclette avant d’être rattrapé.. Il avait pourtant prévu le pire car dès 1933, le canon tonnait en Europe et il avait acheté une Simca cinq pour fuir la ville le cas échéant.. Mais sa femme ne conduit jamais et la voiture sera réquisitionnée par les allemands.. Les gens qui avaient évacué Thionville pendant les combats reviennent petit à petit dans une ville allemande déserte et endommagée par les bombardements.. la fameuse Simca cinq devant les ECO.. Après le retour des allemands, à l’école, la discipline est renforcée, les maitres ont changé et la seule langue tolérée est l’allemand.. André ne comprend rien et se montre rétif à toute assimilation.. Les allemands qui occupaient le pays jusqu’en 1918 sont chez eux à Thionville : certains propriétaires spoliés de leur biens reviennent en ville et se réinstallent.. la station service de sa tante avenue Albert 1er, juste en face de l'épicerie: à l'époque les luxembourgeois viennent jusque là faire le plein, l'essence est moins chère et André se fait de jolis pourboires.. A l’épicerie, les privations dues à l’occupation provoquent des mouvements de foule, presque des émeutes.. La mère d’André est convoquée à la kommandantur où il lui est reproché à tord de favoriser certains clients : en fait il s’agit de faire pression sur elle pour qu’elle adopte avec son fils, la nationalité allemande : elle est née dans la zone d’influence allemande, à Audun-le-Tiche et son fils à Thionville.. Mais elle refuse.. Elle est expulsée avec son fils dans des camions militaires un matin de 1940, d’abord vers Metz où ils sont cantonnés dans le temple protestant puis vers Lyon.. l'école de l'exil où les enfants, dont André à droite , fabriquent des paniers d'osier.. André balloté de place en place pendant toutes ces années d'exil fera souvent l’expérience de l’isolement : sa mère fragile sera plusieurs fois hospitalisée à Digne et à Marseille.. C’est là que son mari la retrouvera à son retour  ...   l’épicerie et s’ils doivent un jour arrêter le commerce il leur faut construire car il n’y a aucun logement à louer en ville.. Ils décident de construire à l’écart du centre, là ou il n’y avait que des champs encore peu de temps auparavant.. C’est la villa qu’André habite encore aujourd’hui qui se tient rue de Montluc, aux Basses-Terres.. Les terrains sont rehaussés de plus d’un mètre pour éviter les conséquences des inondations, la Tafeld, le ruisseau qui traversait l’avenue Albert 1er pour aller se jeter dans la Moselle à Manom est enterrée et la maison monte lentement.. Après dix ans passés à l’usine où il s’occupe du contrôle technique, André veut quitter Sollac pour un emploi plus varié où il aura une voiture de fonction : il a réussit le concours d’IBM mais il tombe sur une petite annonce qui va décider de sa carrière.. Camille Koppe gère un parc de juke-box et de flipper dans les départements de la région et il cherche un technicien : les réparateurs qualifiés sont rares dans le métier.. Les deux hommes s’entendent rapidement.. Le courant est passé : ils ont échangé des paroles qui convenaient à l’un et à l’autre, André est sobre et pense bien le rester même en travaillant dans les cafés de la ville et M.. Kopp l’entend bien comme ça aussi.. Le travail consiste à entretenir le matériel et à faire les tournées d’encaissement dans les établissements de la région.. Koppe se retirera dans les années 70 et cèdera l’affaire à ses employés.. Alexandre ne se mariera jamais, il garde un vivant souvenir des années de guerre et se souvient qu’enfant il s’est adapté sans mal aux péripéties de l’exil mais il est resté traumatisé par le souvenir des familles séparées par les circonstances et ces adultes qui perdaient la tête de désespoir.. A seize ans, il avait déjà décidé qu’il n’aurait pas d’enfant.. La chance a marqué le chemin de M.. Alexandre.. Il a exercé sa profession honorablement, loin des basses combines et des voyous arrivistes qui ternissaient l’image du métier.. Quand il évoque les enfants terribles du quartier il raconte comment il avait fini par les amadouer : il avait acquis une mini-moto Honda et leur laissait la conduire jusqu’au carrefour voisin.. La paix est revenue depuis.. un enfant dans la guerre.. André Alexandre raconte l'évacuation des français de Thionville pendant la dernière guerre mondiale.. et six ans d'exil sur wikithionville.. [4].. [5].. php?title=Andr%C3%A9_Alexandre,_un_enfant_dans_la_guerre.. Catégorie.. Portraits.. Dernière modification de cette page le 16 octobre 2013 à 13:21.. Cette page a été consultée 7 447 fois..

    Original link path: /index.php?title=Andr%C3%A9_Alexandre,_un_enfant_dans_la_guerre
    Open archive

  • Title: Alain Watier, aller jusqu'au bout - Wikithionville
    Descriptive info: Alain Watier fait partie d’une grande famille : il est le dernier des huit enfants que sa mère a eu.. Alain est un enfant de la côte, il allait à l’école St Hubert et ici il connaît tout le monde.. Madame Watier est arrivée à la chaussée d’Océanie en 1970 avec son deuxième mari et puis impasse Corneille quand la famille Watier s’est agrandie.. bientôt le square Fénelon aura accès direct sur le carrefour.. Alain vit encore là avec sa mère mais plus pour longtemps : il vient d’être relogé dans le cadre de l’Anru, l’immeuble va être démoli bientôt.. Batigère leur a proposé un appartement rue du pic-vert, à deux pas de là.. Alain et sa mère ont accepté car l’appartement est plus grand et Batigère s’est engagé à faire les travaux qu’ils ont demandés.. Côté rue, vue sur la pharmacie, du passage toute la journée, côté cour, vue sur celle de l’école, sous la fenêtre de la cuisine.. Madame Watier ne risque pas de s’ennuyer, il y aura toujours de quoi se distraire à la fenêtre.. Si ce qu’il a demandé comme travaux est réalisé ça ira.. Alain adore les oiseaux, le seul problème serait de savoir si ceux qui ont l’habitude de venir manger sur le balcon vont suivre ! De toute façon, ils vont démolir là où il habite et ce n’est pas du luxe car tout est vieux ou bien ne fonctionne plus : les radiateurs trop petits dans les chambres, le système électrique défaillant.. L’éclairage du salon faisait sauter les plombs en permanence.. Alain, faute de réparation, a du installer un plafonnier branché dans une prise pour avoir de la lumière.. Alain est au chômage depuis un an et c’est pénible de rester sans activité, sans pouvoir mettre en œuvre ce qu’il a appris à faire.. Il  ...   a aujourd’hui quarante ans et en décembre, il a déposé un dossier d’aide financière à pôle emploi pour le projet qu’il a en tête.. Alain veut retravailler en contact avec les clients et ouvrir un snack où on mangerait de tout.. Alain a le sens du défi et de l’expérience.. A l’âge de sept ans il a failli perdre la vie en tombant : le coup du lapin.. Alain a passé de longs mois en corset avec une minerve autour du cou et il aurait très bien pu être exempté de service militaire.. Mais non : pour se prouver à lui-même et à son frère aîné qu’il en était capable, il a fait son service, un an soldat et il est devenu tireur d’élite.. Classe 89/06.. Il tirait déjà à l’arc quand il était jeune, dans les fossés de Cormontaigne.. C’est un don qui lui vient de sa mère qui ne ratait jamais sa cible à la foire.. Après ses classes, il a parcouru le pays pour des missions de protection et de surveillance.. Ce sont de bons souvenirs, une nuit sur une plage en corse, la base hélicoptère de la Latte à côté de Châteauroux.. Et il a fait les trois sauts en parachute de sa préparation militaire.. Il voulait prouver aux médecins et à lui-même que ça n’allait pas l’arrêter.. Alain a quelques séquelles, il a pris une goupille de grenade mal dégoupillée dans la nuque mais à part quelques légers vertiges parfois et douleurs d’arthrose, il va bien, « tant qu’il peut mener une vie normale, l’important est d’aller jusqu’au bout.. ».. visite.. Une visite organisée dans le cadre du relogement de l'impasse Corneille.. article publié sur saisir le changement.. php?title=Alain_Watier,_aller_jusqu%27au_bout.. Quartier.. Dernière modification de cette page le 22 mai 2012 à 11:45.. Cette page a été consultée 7 405 fois..

    Original link path: /index.php?title=Alain_Watier,_aller_jusqu%27au_bout
    Open archive
  •  

  • Title: Fichier:Recycled.png - Wikithionville
    Descriptive info: Fichier:Recycled.. png.. Fichier.. Historique du fichier.. Utilisations du fichier.. Pas de plus haute résolution disponible.. Recycled.. (48 × 48 pixels, taille du fichier : 5 Kio, type MIME : image/png).. Description.. Source=.. everaldo.. com/crystal/?action=downloads.. Licence :.. Ce document est un.. logiciel libre.. : vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier selon les termes de la.. licence publique générale limitée GNU.. , tels que publiés par la.. Software_Foundation Free Software Foundation.. soit la version 2.. 1 de cette licence ou (à votre choix) toute version ultérieure.. Cette bibliothèque est distribuée dans l'espoir qu'elle sera utile, mais SANS AUCUNE GARANTIE ; sans même les garanties  ...   sur une date et heure pour voir le fichier tel qu’il était à ce moment-là.. (toute dernière | toute première) Voir (50 plus récentes) (50 plus anciennes) (.. 20.. 50.. 100.. 250.. 500.. ).. Date et heure.. Miniature.. Dimensions.. Utilisateur.. Commentaire.. actuel.. 17 décembre 2009 à 10:56.. 48×48.. (5 Kio).. Wikilierre.. discuter.. contributions.. (Source=http://www.. com/crystal/?action=downloads).. Modifier ce fichier en utilisant une application externe.. (Consulter.. les instructions d’installation.. pour plus d’informations).. Les 2 pages suivantes utilisent ce fichier :.. 0 Articles récents.. php?title=Fichier:Recycled.. Modèles Licences.. Dernière modification de cette page le 17 décembre 2009 à 10:56.. Cette page a été consultée 3 383 fois..

    Original link path: /index.php?title=Fichier:Recycled.png
    Open archive

  • Title: Le château des Ducs de Lorraine à Sierck-les-bains - Wikithionville
    Descriptive info: Témoignage des participantes.. Le château de Sierck-les-bains est un vieux château qui a été démoli en partie.. C’est un château des Ducs de Lorraine.. Il est en hauteur au-dessus de la ville et nous devons monter à pied par des ruelles très étroites mais très jolies.. Une fois en haut la vue est magnifique sur la Moselle et sur les  ...   vu des armures de chevalier et même la prison et la salle des tortures.. Retour à la page projet :.. Femmes au pluriel : un autre regard sur le territoire (2013-2014).. Cette action est cofinancée par le Fonds européen d'intégration.. php?title=Le_ch%C3%A2teau_des_Ducs_de_Lorraine_%C3%A0_Sierck-les-bains.. Frontières.. Dernière modification de cette page le 16 septembre 2014 à 13:45.. Cette page a été consultée 93 fois..

    Original link path: /index.php?title=Le_ch%C3%A2teau_des_Ducs_de_Lorraine_%C3%A0_Sierck-les-bains
    Open archive

  • Title: Exposition Leé Résidents - Wikithionville
    Descriptive info: Le 3 avril 2014, nous nous sommes rendues au Centre Jacques Brel à Thionville, pour découvrir l'exposition collective.. "Leé Résidents".. Le Leé (Laboratoire d'expression élastique, situé à Metz), à l'initiative de cette exposition, y présentait cinq des artistes venus en résidence dans l'année, au sein de son atelier de recherche.. Nous avons donc pu découvrir, sous des formes plastiques aussi variées que la  ...   issus de la création contemporaine.. C'est Roxane Lippolis, membre du Lée et elle-même artiste, qui nous a présenté avec passion les oeuvres exposées et nous a permis de mieux les appréhender.. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à visiter le site du collectif.. Le Leé.. php?title=Exposition_Le%C3%A9_R%C3%A9sidents.. Dernière modification de cette page le 16 septembre 2014 à 12:43.. Cette page a été consultée 84 fois..

    Original link path: /index.php?title=Exposition_Le%C3%A9_R%C3%A9sidents
    Open archive

  • Title: Visite au Parlement Européen de Strasbourg - Wikithionville
    Descriptive info: Le 31 juillet 2014, le groupe de dames du projet.. "Femmes au pluriel : un autre regard sur le territoire".. a pu se rendre à Strasbourg, pour découvrir la ville et visiter le Parlement Européen qui s'y trouve.. Témoignages des participantes.. Le jeudi 31 juillet nous avons été à Strasbourg.. Il a fait très beau.. Les Strasbourgeois sont des personnes très sympathiques, tout comme notre chauffeur de bus et le guide du Parlement européen.. A midi nous avons pique-niqué tous ensemble dans un parc au soleil.. Un petit moment de repos.. Le  ...   L’après-midi, nous sommes allés au Parlement européen, le bâtiment est incroyable, il est très grand, très haut, tout rond, c’est un chef d’œuvre de l’architecture avec ses 28 drapeaux européens.. Le Parlement a été construit en 1999.. Le guide nous a accompagnés dans l’hémicycle et nous nous sommes assis à la place des députés.. Nous avons passé une journée inoubliable, nous avons bien ri et nous étions épuisés à la fin de la journée.. php?title=Visite_au_Parlement_Europ%C3%A9en_de_Strasbourg.. Dernière modification de cette page le 16 septembre 2014 à 12:05.. Cette page a été consultée 72 fois..

    Original link path: /index.php?title=Visite_au_Parlement_Europ%C3%A9en_de_Strasbourg
    Open archive

  • Title: Ateliers photographiques - Wikithionville
    Descriptive info: Un atelier de pratique photographique a été programmé cette année.. Avec.. Delphine GATINOIS.. , photographe professionnelle, les dames ont d’abord redécouvert la pratique de la photographie argentique avec de vieux appareils Lubitel et des pellicules pour réaliser des photos au format carré !.. Elles ont ensuite travaillé autour de la notion de représentation avec l’usage d’expressions et de proverbes bien connus de notre langue, mais qui ne leur étaient pas forcément familiers.. Elles ont chacune réfléchi et organisé des petites mises en scène, évoquant ou illustrant ces proverbes, pour être immortalisées en photo et présentées à l’occasion d’une exposition publique.. L’atelier s’est déroulé autour d’expressions  ...   Après les avoir balayées, repêchées ou retournées, nous nous sommes arrêtées sur certaines expressions pour tenter de les suggérer.. Par des saynètes et des mises en scènes autour d’objets du quotidien, les participantes ont, tour à tour, développé un autre type de langage, cette fois visuel, pour mieux s’approprier le langage oral.. Avec l’approche argentique, une fois la photo prise, on oublie l’image pour mieux la redécouvrir, une fois développée.. « Les paroles s'en vont, les écrits restent.. « Les petits ruisseaux font les grandes rivières.. php?title=Ateliers_photographiques.. Dernière modification de cette page le 15 septembre 2014 à 09:43.. Cette page a été consultée 91 fois..

    Original link path: /index.php?title=Ateliers_photographiques
    Open archive

  • Title: Ateliers Accès aux droits - Wikithionville
    Descriptive info: De tout temps et dans toutes les cultures, les femmes ont lutté et luttent encore pour leurs droits.. Grâce à ces combats, elles se réapproprient et réécrivent leur histoire personnelle.. Informer les femmes sur leurs droits, c’est favoriser leur autonomie et leur permettre de prendre conscience qu’elles sont sujets de droits, et que l’exercice harmonieux des droits et des devoirs est une nécessité de la vie en société.. Agnès LEHAIR.. , juriste et conseillère conjugale et familiale du CIFF-CIDFF a été chargée d’animer les ateliers d’accès aux droits dans le  ...   priorité sur trois thématiques :.. la filiation et le mariage.. le droit de la famille et l’autorité parentale.. les valeurs de la République.. A l’issue des ateliers d’accès aux droits, les dames ont pu mettre en avant leurs connaissances acquises tout en s’initiant à une pratique artistique, la calligraphie, avec.. Suzie TREMBLAY.. , pour réaliser une fresque ornementale et pédagogique rappelant les grands principes du droit des femmes et les termes clés.. php?title=Ateliers_Acc%C3%A8s_aux_droits.. Dernière modification de cette page le 15 septembre 2014 à 08:53.. Cette page a été consultée 89 fois..

    Original link path: /index.php?title=Ateliers_Acc%C3%A8s_aux_droits
    Open archive

  • Title: Ateliers Conte - Wikithionville
    Descriptive info: Durant leurs rencontres avec.. Julie ANDRE.. , conteuse professionnelle, les dames ont évoqué leurs histoires et anecdotes autour du thème de la mer.. Elles ont pu se souvenir des contes de leurs pays et se rendre compte que l’on partage bien souvent les mêmes récits ou qu’ils se ressemblent.. Julie a procédé à une « collecte ».. Prenant une histoire par-ci, une expression ou un souvenir par-là, elle a composé un conte original qui s’inspire de toute cette matière.. La mer, c’est une invitation au voyage et aux souvenirs.. Elle a un fort pouvoir d’évocation et a d’ailleurs bien souvent été racontée ou chantée.. Pour s’inspirer, les dames ont ainsi pu découvrir des textes célèbres comme « La mer » de Charles Trenet.. Voici quelques extraits du conte qui a été réalisé pour une présentation en public.. Il y a longtemps, très longtemps, la mer recouvrait la terre de Thionville et la haute tour de brique était un phare qui éclairait les voyageurs, un phare avec un gardien qui collectait toutes les histoires venues de la mer.. Aujourd’hui, la mer n’est plus là, mais il reste le phare et des histoires portées par le vent qui ont traversé la mer depuis différents pays comme l’Albanie, l’Arménie, l’Algérie, le Maroc, ou encore le Congo.. Et si l’on prête bien l’oreille et que l’on sait ouvrir son cœur, on peut entendre certaines de ces  ...   la mer on se sent apaisé et libre.. Lorette :.. « Pour moi, la mer c’est la vie.. La mer donne la paix.. Aïcha :.. « J’aime la mer, pour moi c’est tout.. J’ai passé toute mon enfance au bord de la plage, près d’Agadir.. Mon père adorait la pêche et il nous emmenait pêcher ; on ramenait des coquillages, des moules.. Et comme les français adorent les coquillages, on leur échangeait parfois contre du fromage ! ».. Proverbes abordés lors du collectage :.. Proverbe albanais cité par Raimunda :.. « Qui vit près de la mer, vit comme un roi ».. « La mer est un espace de rigueur et de liberté.. (Victor Hugo).. « Homme libre, toujours tu chériras la mer.. (Baudelaire).. « De même que le fleuve retourne à la mer, le don de l’homme revient vers lui.. (Proverbe chinois).. Autres collectages « non écrits » qu’il est possible d’utiliser :.. Un peintre arménien, qui peint uniquement des tableaux représentant la mer, cité lors du collectage : Ayvazovski.. Chanson albanaise de Kozma Dushi :.. « Njé Kitare buze detit ».. (« une guitare au bord de la mer »).. Le.. « conte du petit poisson d’or ».. raconté par Rezanna ; ce conte existe dans différents pays autour de la Méditerranée.. php?title=Ateliers_Conte.. Dernière modification de cette page le 15 septembre 2014 à 08:34.. Cette page a été consultée 108 fois..

    Original link path: /index.php?title=Ateliers_Conte
    Open archive

  • Title: La semaine de Super Petit Loup - Wikithionville
    Descriptive info: Présentation.. 2.. Le film.. 3.. La confection des figurines.. 4.. Images extraites du film.. 5.. L'enregistrement de la voix off.. Présentation.. Durant le centre aéré d'été 2014, au Centre "Le Lierre", petits et grands ont pu participer à la réalisation du film d'animation "La semaine de Super Petit Loup".. Alliant arts plastiques et multimédia, ce projet leur a permis d'être des participants actifs du début à la fin !.. La mise en oeuvre du projet a débuté, pour les enfants de maternelle, avec la confection des figurines de 60 cm de haut qui allaient incarner les héros du film : Super Petit Loup et Vilain Petit Cochon ! Pour ce faire, les enfants étaient accompagnés par Sophie Marchand (Galingale), artiste illustratrice, qui les a aidés dans ces réalisations en papier mâché et peinture.. Une fois les figurines terminées, l'heure du tournage du film avait sonné ! Prendre des photos, animer les personnages, faire l'acteur et jouer un rôle, enregistrer des dialogues et des voix off :  ...   les aura accompagnés durant toutes leurs vacances !.. Finalement, ils ont pu découvrir le film et montrer leurs autres réalisations lors de la fête de fin de centre aéré, en présence de leurs parents, le 8 août 2014.. Le film.. Film réalisé par les enfants dans le cadre du centre aéré d'été 2014, au Centre "Le Lierre" (7'42 min, Août 2014).. La confection des figurines.. Les dessins préparatoires.. Les structures en fil de fer des personnages.. Après le premier atelier avec l'illustratrice : ils sont recouverts de papier mâché !.. Après le second atelier : ils sont peints !.. Si vous souhaitez voir le travail de Galingale, l'illustratrice qui a travaillé sur ce projet pour sa partie arts plastiques, rendez-vous sur.. son site.. !.. Images extraites du film.. L'enregistrement de la voix off.. Les grands, pour leur part, ont prêté au film leurs talents de narrateurs !.. php?title=La_semaine_de_Super_Petit_Loup.. Webtv.. Dernière modification de cette page le 8 août 2014 à 13:38.. Cette page a été consultée 305 fois..

    Original link path: /index.php?title=La_semaine_de_Super_Petit_Loup
    Open archive



  •  


    Archived pages: 435